Santé / Monde

Un blogueur complotiste québécois rattrapé par son ordre professionnel

Temps de lecture : 2 min

L’ordre des comptables professionnels l'a déclaré coupable d’avoir agi d’une façon «indigne», nuisant à la réputation de ses membres. Il a reconnu lors de l’enquête ne pas avoir de sources pour appuyer ses théories complotistes sur Bill Gates et la 5G.

Rien de nouveau sous le soleil des complotistes | Adam Nieścioruk via Unsplash
Rien de nouveau sous le soleil des complotistes | Adam Nieścioruk via Unsplash

«Chroniqueur libre-penseur», c'est ainsi que se présente Daniel P. sur sa page Facebook, suivie par 55.000 personnes. Ce blogueur québécois lié étroitement au mouvement antimasque a appuyé depuis le début de l'année 2020 plusieurs théories du complot, explique le site La Presse. Dans le désordre, le fait que les Chinois «ont créé le virus alors qu'ils avaient déjà le vaccin», pour faire effondrer les marchés financiers. Ou la classique puce insérée dans le vaccin à venir pour «nous contrôler à distance» avec la 5G. En somme, rien de bien nouveau sous le soleil des complotistes.

Néanmoins, Daniel P. vient d'être déclaré coupable par l'Ordre des comptables professionnels agréés du Québec, dont il fait partie, d'avoir agi d'une façon «indigne», nuisant à la réputation de ses membres. Cet ordre a estimé dans sa décision que le blogueur complotiste a «certes le droit à ses opinions» mais «en devenant membre de l'Ordre, il se doit d'avoir une conduite qui n'entache pas l'honneur et la dignité de la profession.»

«Le public s'attend d'un CPA (expert-comptable, ndlr) qu'il présente des faits fondés sur des principes scientifiques et sur des règles généralement reconnues et éprouvées», complète l'Ordre.

Or, lors de son témoignage devant le conseil de discipline, Daniel P. a admis n'avoir pas de sources pour appuyer ses propos. Ses vidéos sont pourtant vues par «près de 200.000 personnes sur Facebook et YouTube», rappelle La Presse. Le complotiste s'est néanmoins justifié en se décrivant comme un «expert en investigation» et que chacune de ses vidéos qui devenait virale était «comme une drogue».

Daniel P. a aussi menacé une femme qui menait l'enquête sur lui pour le compte de l'Ordre des comptables professionnels. Dans une vidéo faite il y a plusieurs mois, il l'a nommé devant ses milliers d'abonnés et leur a demandé de la contacter par Facebook pour la bloquer.

Newsletters

Bientôt les antipils

Bientôt les antipils

«Je mens à mon psy, c'est un peu idiot, non?»

«Je mens à mon psy, c'est un peu idiot, non?»

Honte, refus de l'échec, mythomanie, mégalomanie, oublis, souvenirs revisités à notre avantage: c'est la liste non exhaustive des motifs qui poussent à ne pas dire la vérité à son thérapeute.

Le stress généré par la pandémie empêche de prendre des décisions simples

Le stress généré par la pandémie empêche de prendre des décisions simples

Même des choix basiques de la vie de tous les jours sont soumis à nos incertitudes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio