Sciences

Quelques techniques pour stocker des informations dans son esprit ou sur son ordi

Temps de lecture : 3 min

Les processus de mémorisation par association et par répétition, parmi lesquels figure l'écriture, sont drôlement efficaces. Un logiciel d'indexation peut aussi être d'une grande aide.

Une note écrite, c'est un point d'ancrage pour l'esprit. | AbsolutVision via Unsplash
Une note écrite, c'est un point d'ancrage pour l'esprit. | AbsolutVision via Unsplash

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question du jour: «Quelles sont les techniques pour apprendre et mémoriser rapidement les informations?»

La réponse de Michel Laliberté:

Ceci est le point de vue d'un homme de 75 ans qui doit gérer ses déficiences cognitives croissantes (j'espère bien que ma mémoire durera au moins aussi longtemps que le reste de mes fonctions vitales, mais il n'y a aucune garantie à cela).

Êtes-vous en perte cognitive? Prenons juste les numéros de téléphone. Avez-vous besoin d'une liste (papier ou numérique) pour vos dix numéros les plus fréquents? Notez que cette question est dure pour celles et ceux qui utilisent un mobile (cellulaire), parce qu'ils ne les composent jamais... Bon, prenons un autre exemple: utilisez-vous une liste pour vos courses?

Rassurez-vous, tous les gens de mon âge que je connais s'aventurent rarement dans un supermarché sans leur liste d'épicerie. Moi, mon truc pour mémoriser les informations, c'est de les écrire. D'accord, ce n'est pas rapide, mais ça fonctionne. Est-il nécessaire de tout écrire? Pas du tout. Pour moi, une note écrite, c'est un point d'ancrage pour l'esprit, qui s'égare facilement dans l'océan des Connaissances et Possibilités.

Pour rester dans les métaphores nautiques: depuis Freud et Jung, nous savons que la conscience ressemble à la surface d'un lac, ce n'est qu'une représentation bidimensionnelle, tout le volume submergé nous échappe. J'aime bien aussi l'image du rond de sorcière ou cercle des fées:

Clitocybes nébuleux photographiés près de Buchenberg (Allemagne) en octobre 2011. | Josimda via Wikimedia Commons

Votre cerveau essaie tout le temps de tracer des lignes entre les objets qui se manifestent dans votre champ de vision (ou de perception). Parfois, il existe des liens réels entre ces objets, comme le mycélium souterrain pour les vrais ronds, alors qu'il s'agit d'une illusion d'optique dans le cas des faux ronds. À moins, bien sûr, que vous ne préfériez l'explication des ovnis qui atterrissent sur votre pelouse pendant votre sommeil... C'est comme pour la surface de Mars il y a un siècle: il n'y a que des taches, des creux et des bosses, alors que Giovanni Schiaparelli et Percival Lowell y voyaient de longs canaux acheminant l'eau de fusion des calottes polaires vers les déserts équatoriaux.

Vraies ou fausses, ces lignes sont une aubaine pour nos cerveaux défaillants, même jeunes, car elles nous permettent de rattacher les choses selon un ordre, pas nécessairement logique et pour un temps variable, selon l'état d'avancement de la décrépitude programmée de notre cerveau. Ce qu'il faut retenir, c'est que le processus de mémorisation par association est drôlement efficace. Il y en a d'autres, comme le processus de la répétition, expliqué par Alex Wilson dans sa réponse.

De merveilleux engins technologiques

L'un de mes processus préférés, l'écriture, est une forme de répétition. La preuve, c'est que, dans les grandes lignes, je n'ai pas besoin de me relire pour me souvenir de quelque chose que j'ai écrit. Toutefois, les résultats sont moins bons pour les points de détail, par exemple, la date de mon dernier rendez-vous chez le dentiste.

Pour retrouver ce genre de détails, si vous les avez pris en note sur votre ordi ou sur votre bidule, vous pouvez utiliser un logiciel d'indexation, qui peut retrouver n'importe quel mot enregistré dans n'importe quel fichier informatique. En fait, il y a déjà un logiciel d'indexation sur votre ordinateur, Search sur Windows ou Spotlight sur macOS (pour Android, je ne sais pas). Les indexeurs font l'affaire si vous arrivez à les paramétrer correctement. Ils fonctionnent un peu comme Google, sauf qu'ils fouillent votre disque dur plutôt que la toile (ou votre nuage, si vous êtes un adepte du cloud).

Dans mon cas, j'utilise un petit moteur de recherche maison qui retrouve cette information sur mon disque dur en moins de vingt secondes. Sans entrer dans les détails techniques, je dirais que ce n'est pas l'outil qui compte, c'est le confort de son utilisation et surtout, l'utilité qu'il vous procure. Un indexeur ultra-performant est inutile si vous n'arrivez pas à le paramétrer rapidement et correctement, ou si vous n'êtes pas assez discipliné·e pour remettre l'index à jour périodiquement. Par contre, si vous avez des pétaoctets ou des exaoctets de textes à fouiller, ou si vous devez faire des recherches dans toutes sortes de formats biscornus, apprenez à utiliser l'un de ces merveilleux engins.

L'inconvénient de l'écriture, c'est que cette méthode n'est pas rapide. De plus, elle est totalement inutile pour les gens qui n'écrivent jamais rien. C'est ce qui arrive à ceux qui ont une mémoire photographique ou qui privilégient la culture orale, selon laquelle l'écriture est un pis-aller. Grand bien leur fasse. Enfin, si vous êtes un ou une leader charismatique qui s'exprime en paraboles, un conseil: tâchez quand même de laisser des traces écrites. Sur Quora, nous savons à quel point les disciples peuvent être de mauvais interprètes...

Newsletters

Des scientifiques ont créé un steak à partir de cellules humaines

Des scientifiques ont créé un steak à partir de cellules humaines

Ils veulent développer leur projet et que chaque personne puisse créer sa viande à partir de ses propres cellules issues des joues.

Les greffes d'organes de porc pourraient guérir bien des maladies humaines

Les greffes d'organes de porc pourraient guérir bien des maladies humaines

Si les essais cliniques démontraient l'efficacité de la xénogreffe de rein, des dizaines de milliers de vies seraient sauvées chaque année dans le monde.

On a tendance à croire que les jolis plats sont meilleurs pour la santé

On a tendance à croire que les jolis plats sont meilleurs pour la santé

Une nouvelle étude établit l'équation un joli plat = un plat plus naturel = un plat plus sain.

Newsletters