Life

La planète Vénus est vivante

Slate.fr, mis à jour le 09.04.2010 à 12 h 40

La mission Venus Express a trouvé de nouvelles preuves qui suggèrent que la Terre n'est peut-être pas la seule planète géologiquement active de notre système solaire. Les émissions infrarouges des coulées de lave sur la surface de Vénus détectées par les instruments de l'engin spatial montrent en effet qu'elles sont relativement récentes. Cette découverte signifie que la planète est peut-être encore capable de produire des éruptions volcaniques.

Le site de l'Agence spatiale Européenne, qui dirige la mission Venus Express, écrit:

On sait depuis longtemps qu'il n'y a pas assez de cratères (d'impact d'astéroïdes) sur Vénus. Quelque chose les fait disparaître de la surface de la planète. On pense qu'il s'agit d'une activité volcanique, mais la question est de savoir si elle a lieu lentement ou rapidement. Y a-t-il une activité volcanique cataclysmique qui recouvre toute la surface de la planète avec de la lave, ou s'agit-il d'une séquence graduelle de plusieurs éruptions volcaniques plus modestes? Ces nouvelles trouvailles suggèrent plutôt la deuxième solution. [...] Le scénario de recouverte graduelle n'est pas le plus spectaculaire, mais il rend en principe Vénus plus proche de la Terre.

Les coulées de lave solidifiées dateraient, selon les experts, de moins de 2,5 millions d'années, tandis que la majorité d'entre elles ont moins de 250.000 ans. En termes géologiques, cet ordre de grandeur signifie dans la pratique qu'elles datent «d'aujourd'hui».

Le site Wired note qu'étant donné les similitudes de taille et de structure interne entre Vénus et la Terre, «les comparaisons entre les deux planètes peuvent aider les scientifiques à mieux comprendre l'évolution de notre propre planète

Des scientifiques de la Nasa ont déclaré à la suite de la découverte qu'une mission est à l'étude pour explorer la surface de Vénus. Mais cet objectif n'est pas facile à atteindre: plusieurs appareils soviétiques ont réussi à se poser sur la surface de Vénus dans les années 1970, mais n'ont pu résiter plus d'une heure à la chaleur dans cet environnement hostile.

[Lire l'article sur esa.int]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Catastrophe from the Clouds, ridingwithrobots, via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte