Boire & manger

Le Beaujolais nouveau va-t-il sauver les fêtes de cette fin 2020?

Temps de lecture : 3 min

La pandémie et le confinement n'ont pas eu raison de ce vin, dont le cru 2020 a profité de la météo clémente de cette année.

Le Beaujolais nouveau Dubœuf 2020. | Collection Dubœuf
Le Beaujolais nouveau Dubœuf 2020. | Collection Dubœuf

La règle œnologique est respectée. Cent jours après la fleur, la vendange annuelle livre les vins de la région beaujolaise (de la capitale Beaujeu) exportés dans le monde entier grâce au regretté Georges Dubœuf (1933-2020), l'enfant du pays, de Romanèche-Thorins, qui a su faire connaître partout ces flacons fruités si prisés des Lyonnais.

Et en 2020 des Japonais, premier pays importateur avant les États-Unis et la Grande-Bretagne.

Affiche pour la sortie du Beaujolais nouveau de Georges Dubœuf 2020. | Emmanuel Guibert

«Le Beaujolais est-il un vin de joueurs de boules?» se demande Bernard Pivot dont la mère avait un vignoble à Quincié-en-Beaujolais.

Les rouges des mâchons lyonnais, des traboules, des restaurants de bord de Saône n'ont jamais prétendu rivaliser avec les Bourgogne de la Côte de Nuits et de Beaune. «C'est un vin de soif, de copains, de casse-croûte, des canuts et des rades à cochonnailles», note Pivot dans son Dictionnaire amoureux du vin. «Le troisième fleuve de Lyon, c'est le Beaujolais», indique un axiome de la cité des soyeux.

Le Beaujolais nouveau Dubœuf 2020. | Collection Dubœuf

Ce vin gouleyant, populaire, est issu d'un beau vignoble aux pierres dorées, et quand il est libéré la deuxième quinzaine de novembre, le Beaujolais fringant indique la qualité de l'année viticole, le millésime à peine né et servi dans des verres «à la régalade».

Il en dit beaucoup sur le style, le goût, l'allure des vins de 2020 en Beaujolais et en Bourgogne, d'abord du côté du climat et des caprices de la météo.

Le Beaujolais-Villages Dubœuf 2020. | Collection Dubœuf

Raisins généreux

Le vin est le fruit de la nature et d'abord du soleil qui dore les grappes et apporte la charge alcoolique, c'est-à-dire la matière liquide, le volume et les saveurs.

«Dès avril, la vigne a pris de l'avance et le début de la floraison à la mi-mai a confirmé la précocité de l'année.»
Franck Dubœuf

En 2020, la nature bienveillante a offert de merveilleux raisins d'une intense générosité. «L'ensoleillement nous a donné des pics de chaleur au-delà de 40 degrés. Dès avril, la vigne a pris de l'avance et le début de la floraison à la mi-mai a confirmé la précocité de l'année. Nous pouvions entrevoir une belle récolte», souligne Franck Dubœuf, l'héritier de son génial père, le pape du Beaujolais.

Georges et Franck Dubœuf. | Collection Dubœuf

En raison de la sécheresse, les volumes se situent entre 40 et 45 hectolitres à l'hectare et 58 pour le Beaujolais-Villages d'une extrême saveur. La maison Dubœuf s'est spécialisée dans la recherche continue des meilleurs vignerons dont les vins sont sélectionnés, élevés et mis en bouteilles sur le site Dubœuf.

Paysage du Beaujolais en automne. | Collection Dubœuf

Dès 1954, Georges Dubœuf au nez de fin dégustateur a procédé à la mise en bouteilles chez les vignerons. Il était alors «façonnier embouteilleur», un métier qu'il a inventé.

Dix ans plus tard, reconnu comme un expert mondial en Beaujolais, arpenteur des vignobles, des crus, des villages, il crée la société Les Vins Georges Dubœuf, négociant-éleveur. Il déguste 5.000 à 6.000 échantillons analysés et notés par an.

C'est le début d'une formidable saga amplifiée par Paul Bocuse, avec qui Dubœuf parcourt le monde. Ainsi le Beaujolais a-t-il été disponible chaque année dans une centaine de pays. En 1968, le Beaujolais Dubœuf est présent au pavillon français de l'Exposition universelle de Montréal.

Pour la sortie du Beaujolais en novembre, Georges Dubœuf, son épouse et son fils accueillaient 800 personnes à Romanèche-Thorins pour une soirée de gala mémorable.

Ainsi a-t-il forgé le goût Dubœuf, le fruit, les parfums, l'élégance. Toutes les grandes toques françaises ont eu du Beaujolais à leur carte, à commencer par Maxim's et La Tour d'Argent.

Cette année, on pourra servir le Beaujolais 2020 à Noël et pour la Saint-Sylvestre. Le vin a de l'étoffe et de la longueur.

Le hameau Dubœuf. | OT Beaujolais

  • Beaujolais nouveau Dubœuf : 6,78 euros.
  • Beaujolais Villages : 7,05 euros.

Commandes à la propriété. Tél.: 03 85 35 34 20.

Newsletters

Vaut-il mieux manger avant ou après une séance de sport?

Vaut-il mieux manger avant ou après une séance de sport?

La réponse dépend notamment du but de votre entraînement.

Faut-il suivre les saisons pour manger du meilleur fromage?

Faut-il suivre les saisons pour manger du meilleur fromage?

Au pays du rocamadour, du saint-nectaire et du reblochon, on mange ces fabuleux laitages toute l'année. Ils répondent pourtant à un certain calendrier, en voie de disparition.

Des scientifiques ont créé un steak à partir de cellules humaines

Des scientifiques ont créé un steak à partir de cellules humaines

Ils veulent développer leur projet et que chaque personne puisse créer sa viande à partir de ses propres cellules issues des joues.

Newsletters