Sciences

Des scientifiques créent une machine à désaouler

Temps de lecture : 2 min

Elle permet d'aspirer l'alcool hors des personnes ivres.

L'équipe de scientifiques a imaginé une machine qui permettrait d'inspirer et d'expirer plus rapidement. | Capture d'écran via Olhar Digital
L'équipe de scientifiques a imaginé une machine qui permettrait d'inspirer et d'expirer plus rapidement. | Capture d'écran via Olhar Digital

Les scientifiques pensent à tout, même à ce que vous ne finissiez pas la tête à l'envers en fin de soirée. Preuve en est, cette toute nouvelle machine mise au point par une équipe cana­dienne de l'uni­ver­sité Health Network de Toronto, qui permet littéralement d'aspirer l'alcool hors des gens ivres.

Pour comprendre le fonctionnement de cet outil, il faut comprendre comment le corps se débarrasse de l'alcool. Dans l'organisme, si le foie est le principal acteur de la décomposition de l'alcool, il n'est pas le seul: les poumons jouent également un rôle important. En respirant, une partie de l'alcool présent dans le sang est en effet rejetée naturellement du corps. C'est notamment ainsi que les alcootests fonctionnent, précise le New York Post.

En partant de ce constat, l'équipe de scientifiques a imaginé créer une machine qui permettrait d'inspirer et d'expirer plus rapidement, afin de rejeter de plus grandes quantités d'alcool et désaouler également plus vite.

Pour créer ce processus d'hyperventilation, ces scientifiques ont mis au point un masque révolutionnaire, placé sur le visage d'une personne ivre. D'un côté, il provoque cette hyperventilation recherchée grâce à un mélange de gaz; de l'autre, il diffuse une quantité suffisante de dioxyde de carbone pour que la personne ne s'évanouisse pas –revers de la médaille d'une respiration trop accélérée.

Trois fois plus rapide

Pour tester leur dernière invention, appelée ClearMate, les scientifiques ont intentionnellement alcoolisé cinq hommes, à coup de vodka, et ont observé le temps dont ils avaient besoin pour diminuer leur niveau d'alcoolémie, avec et sans masque.

Résultat, les volontaires ont désaoulé trois fois plus rapidement lorsqu'ils étaient équipés de la machine pendant une demi-heure, rapporte The Independent. Efficace!

Après d'autres analyses et tests, notamment avec un panel plus large, cette machine pourrait bien un jour permettre de sauver des vies en évitant, par exemple, des intoxications alcooliques (la meilleure solution étant bien sûr de boire avec modération).

Newsletters

À cause de la fonte des glaces, les ours polaires utilisent quatre fois plus d'énergie pour survivre

À cause de la fonte des glaces, les ours polaires utilisent quatre fois plus d'énergie pour survivre

Ces mammifères doivent nager pendant trois jours ou parcourir de grandes distances sur la terre à la recherche de nourriture.

Selon la science, il est possible de communiquer avec une personne qui est en train de rêver

Selon la science, il est possible de communiquer avec une personne qui est en train de rêver

Les rêveurs ont notamment été capables de répondre à des questions ou encore aptes à faire des mathématiques.

Le cotonéastre, une «super-plante» qui absorbe la pollution atmosphérique sur les routes

Le cotonéastre, une «super-plante» qui absorbe la pollution atmosphérique sur les routes

Les haies de sa sous-espèce, le cotoneaster franchetii, qui pousse le long de l'asphalte, sont 20% plus efficaces que d'autres plantes.

Newsletters