Monde

Cet archipel est sans doute le seul endroit à se plaindre actuellement d'avoir trop de touristes

Temps de lecture : 2 min

Un petit archipel Néo-Zélandais habituellement désert croule sous les visiteurs.

La ville de Waitangi, sur l’île de Chatham, le 11 mai 2008. | Vk2cz / Wikimedia Commons
La ville de Waitangi, sur l’île de Chatham, le 11 mai 2008. | Vk2cz / Wikimedia Commons

Le retour du froid amène avec lui une nouvelle vague de contaminations au Covid-19. Le confinement n’est pas prêt de se terminer en France, il a repris au Royaume-Uni et la maladie repart de plus belle aux États-Unis.

Autrement dit, ce n’est pas le moment de voyager. C’est d’ailleurs un coup dur pour le secteur du tourisme, car après un été en berne, ce sont maintenant les vacances de Noël et la saison de ski qui sont menacées.

Mais alors que la disette touristique touche toute la planète, une destination est dépassée par le nombre de touristes. De l’autre coté de la planète, au large de la Nouvelle-Zélande, les îles Chatham croulent sous les touristes.

150 lits en tout

Situées à 700 kilomètres des deux îles principales qui constituent la Nouvelle-Zélande, l’archipel est d’ordinaire trop éloigné pour attirer les foules. En année normale, elles attirent ainsi environ 2.000 personnes.

En additionnant les hôtels, chambres d’hôtes et autre Airbnb, l'archipel compte un grand total de 150 lits permettant d'accueillir les visiteurs. Et le camping y est interdit. Pourtant, alors que la saison touristique s’étend habituellement de novembre à mars (l’été dans l’hémisphère sud), tout l’archipel est réservé non-stop jusqu’à la fin juin 2021.

La Nouvelle-Zélande fait partie des pays aayant le mieux géré l’épidémie de Covid-19. Si bien que les voyages sont permis à l’intérieur du pays, mais il est difficile de passer ses vacances à l’étranger.

Alors que l’été arrive, les Néo-Zélandais sont à la recherche de destinations de vacances, et le ministère du tourisme s’est tourné vers la promotion de séjours intérieurs. Or, quoi de mieux après des semaines de restrictions sanitaires qu’un archipel isolé à 700 kilomètres de toute terre habitée?

Newsletters

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 16 au 22 novembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 16 au 22 novembre

Plongée dans la logorrhée du futur ex-président américain.

L'élection de Joe Biden peut rebattre les cartes en Asie-Pacifique

L'élection de Joe Biden peut rebattre les cartes en Asie-Pacifique

S'il réactivait l'accord transpacifique duquel Trump s'était retiré, le futur président des États-Unis troublerait la toute nouvelle plus grande zone de libre-échange au monde.

Près de trois-quarts des femmes ont peur de faire du sport en extérieur dans l'obscurité lors du confinement

Près de trois-quarts des femmes ont peur de faire du sport en extérieur dans l'obscurité lors du confinement

Cela joue sur la santé mentale, alors que l'hiver arrive.

Newsletters