Monde

Pour un supermarché chinois, les femmes qui s'habillent en grandes tailles sont «pourries»

Temps de lecture : 2 min

L'enseigne a dû présenter ses excuses après s'être attiré les foudres des internautes.

Sur un tableau, le magasin décrivait chaque mensuration par un adjectif. | Wang Zhao / AFP
Sur un tableau, le magasin décrivait chaque mensuration par un adjectif. | Wang Zhao / AFP

L'histoire a soulevé un tollé sur les réseaux sociaux. La chaîne de supermarchés RT-Mart a affiché dans un de ses magasins en Chine un tableau descriptif des tailles pour ses vêtements qui a choqué bon nombre d'internautes.

Sur ce tableau, présenté comme un guide des tailles pour les femmes âgées de 18 à 35 ans, l'enseigne décrivait chaque mensuration par un adjectif: les petites tailles étaient qualifiées de «maigres», les tailles moyennes de «belles» et les grandes tailles de «pourries» et «horribles». Les femmes aux tailles XXL étaient quant à elles considérées comme «extrêmement horribles», indique CNN.

Repérée par un client, l'image du tableau descriptif a été partagée sur les réseaux sociaux. Les réactions ont été immédiates: plus de quatre millions de vues en quelques jours et de nombreux messages d'indignation ont rapidement fait surface.

L'enseigne présente ses excuses

Sous le feu des critiques, RT-Mart, dont l'actionnaire principal est Alibaba Group, s'est empressée de faire marche arrière.

Dans un communiqué, l'enseigne s'est excusée pour l'incident et a déclaré «accepter les critiques du public». Une enquête en interne a déterminé qu'un seul magasin présentait ce tableau et a été sommé de le retirer au plus vite, ajoute le Guardian.

Cette stigmatisation des grandes tailles en Chine n'est pourtant pas un cas isolé. Depuis que le président chinois Xi Jinping a exhorté la nation à cesser le gaspillage alimentaire pour lutter, entre autres, contre la flambée des prix de la nourriture à cause de la pandémie, certains établissements n'hésitent pas à pointer du doigt les personnes en surpoids.

En août 2020, un restaurant du centre de la Chine, dans la ville de Changsha, avait lui aussi été vivement critiqué après avoir demandé aux client·es de se peser avant d'entrer, afin de choisir la nourriture en fonction de leur poids. Sous la pression, le restaurant s'était également excusé.

Newsletters

La ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande se sépare de son sorcier

La ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande se sépare de son sorcier

Le conseil municipal a mis un terme au contrat de Ian Brackenbury Channell après vingt-trois années de magie et de divertissement.

«Tourista», un podcast pour découvrir les merveilles (et les pépins) du voyage

«Tourista», un podcast pour découvrir les merveilles (et les pépins) du voyage

Tous les quinze jours, Maxime Musqua, Marie de Brauer et leurs invités nous emmènent à l'aventure, pour le meilleur et pour le pire.  

La bonne surprise d'un couple en découvrant leur excédent de bagage

La bonne surprise d'un couple en découvrant leur excédent de bagage

En ouvrant leurs valises à l'aéroport, ni les deux Texans ni le personnel de la South West Airlines ne s'attendait à trouver ce passager bien installé dans une botte de cow-boy.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio