Sports

Chris Nikic, premier trisomique à terminer un Ironman

Temps de lecture : 2 min

Un exploit historique qui permet au jeune homme de sensibiliser le grand public sur le syndrome dont il est atteint.

Il a parcouru 3,8 kilomètres à la nage, fait 180 kilomètres à vélo et couru sur plus de 42 kilomètres. | Michael Reaves / Getty Images North America / AFP
Il a parcouru 3,8 kilomètres à la nage, fait 180 kilomètres à vélo et couru sur plus de 42 kilomètres. | Michael Reaves / Getty Images North America / AFP

C'est une belle histoire et une sacrée performance qui nous parvient d'outre-Atlantique: le 7 novembre en Floride, Chris Nikic, 21 ans, est devenu la première personne trisomique à boucler un Ironman, un triathlon très longue distance.

Le jeune homme a ainsi parcouru 3,8 kilomètres à la nage, fait 180 kilomètres à vélo et couru sur plus de 42 kilomètres lors de l'Ironman Florida 2020. Le tout en 16 heures, 46 minutes et 9 secondes, rapporte CNN.

Le parcours n'a pourtant pas été simple pour Nikic. En plus d'une chute de vélo, il a également dû faire face à une attaque de fourmis lors d'une de ses pauses. Pas de quoi perturber l'athlète, dont la performance historique a été validée par le Guinness World Records.

Son exploit a été suivi de près aux États-Unis, notamment sur les réseaux sociaux. L'organisateur de la course a publié en direct les dernières foulées du jeune homme, juste avant qu'il ne passe la ligne d'arrivée.

«1% better challenge»

Chris Nikic n'est pas seulement un sportif de haut vol, c'est aussi un compétiteur aux objectifs multiples. Car si cet exploit lui permet de rentrer dans l'histoire, la médiatisation dont il bénéficie aujourd'hui est l'occasion pour lui de sensibiliser au syndrome de Down, cette anomalie du chromosome 21.

«Ironman a servi de plateforme pour faire un pas de plus vers son objectif de vivre une vie d'inclusion et de leadership», a déclaré le père du sportif. En famille, ils ont notamment lancé le 1% Better Challenge, un programme de préparation sportive qui consiste à améliorer ses performances de 1% par jour, tout en sensibilisant le grand public à cette anomalie chromosomique.

IRONMAN. Goal set and achieved. Time to set a new and BIGGER Goal for 2021. Whatever it is the strategy is the same. 1% Better every day. YES, I did the work but I had angels helping me. God surrounded me with Angels. Best part of all. New family and friends. All about awareness and inclusion. Awareness for Down Syndrome and Special Olympics. Inclusion for all of us with all of you. I’m sorry for not responding personally to all your messages. It’s amazing but overwhelming because I got 33K new followers and messages since yesterday. I will try and catch up. If you want to support my mission for Down Syndrome and Special Olympics go to my website www.ChrisNikic.com because 100% of the donations go to my charities. I achieved my goal and now I want to help others like me. Thank you to @ironmantri and @im_foundation for making it possible. Thank you @specialolympics @specialolympicsfl for starting the triathlon program. Thank you @rodsracing for giving a home to babies like me. I will be thanking so many more people over the coming days. But I must start with the 3 Angels who trained with me and did the race with me. Dan, Jenn and Carlos. #inclusion

Une publication partagée par Chris Nikic (@chrisnikic) le

Nikic collecte aussi des dons, via sa plateforme en ligne, pour de multiples organisations aidant les personnes atteintes du même syndrome que lui. «J'ai atteint mon objectif et maintenant, je veux aider les autres comme moi», explique-t-il sur le réseau social Instagram. Désormais, Chris se tourne vers son prochain but: les Jeux olympiques spéciaux de 2022.

Newsletters

Commencer le yoga pendant le confinement, une fausse bonne idée?

Commencer le yoga pendant le confinement, une fausse bonne idée?

Ça semblait être l'activité incontournable du printemps. Depuis, les novices ont un peu déchanté...

Douze minutes de sport permettraient de modifier les biomarqueurs sanguins

Douze minutes de sport permettraient de modifier les biomarqueurs sanguins

Pratiquer de courtes séances d'exercices aurait plus d'impact sur notre corps que ce que l'on pourrait penser.

Le «vélotaf», quand aller au boulot à vélo rend plus heureux

Le «vélotaf», quand aller au boulot à vélo rend plus heureux

À l'heure du retour des déplacements limités et des attestations de sortie, se déplacer à vélo jusqu'au travail ou pour faire ses courses semble être un luxe.

Newsletters