Culture

«Les Animaux fantastiques»: Johnny Depp prend la porte

Temps de lecture : 2 min

L'acteur, accusé de violences contre son ex-compagne Amber Heard, a été évincé de la franchise inspirée de J. K. Rowling.

Johnny Depp sur la scène du Comic Con de San Diego pour présenter la suite des «Animaiux fantastiques», le 21 juillet 2018. | Chris Delmas / AFP
Johnny Depp sur la scène du Comic Con de San Diego pour présenter la suite des «Animaiux fantastiques», le 21 juillet 2018. | Chris Delmas / AFP

Le troisième volet des Animaux fantastiques se fera sans Johnny Depp. L'acteur a lui-même annoncé la nouvelle sur son compte Instagram: Warner Bros, qui chapeaute le projet Les Animaux fantastiques (deux films sortis à ce jour, et trois autres prévus), a enfin décidé de se passer de lui pour la suite de sa saga. Depp ne reprendra donc pas le rôle de Gellert Grindelwald, mage noir créé par J. K. Rowling dans son heptalogie Harry Potter.

Accusé de violences par son ancienne compagne, Amber Heard, Depp venait de perdre un procès contre le tabloid The Sun, qui l'avait décrit comme «un homme battant sa femme» dans un article publié en 2018. Il a d'ailleurs profité de sa publication Instagram pour annoncer également qu'il comptait faire appel de cette décision de justice.

Dans sa déclaration, Depp commence par remercier les personnes qui l'ont soutenu et continuent à le soutenir. On peurt supposer que cela englobe la majeure partie du public, qui continue à le défendre bec et ongles, mais aussi ses anciennes compagnes Winona Ryder et Vanessa Paradis, lesquelles clament haut et fort qu'il n'a jamais été violent avec elles (ce qui, rappelons-le, ne prouve rien concernant Amber Heard) et l'autrice J. K. Rowling elle-même.

Quel remplaçant?

Il indique ensuite «respecter et accepter» la décision de Warner Bros. En conclusion, il se dit plus que jamais résolu à «prouver que les allégations contre [lui] sont fausses», et que ses «vie et carrière ne seront pas définies par cet instant précis». On en prend bonne note.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Le réalisateur David Yates, qui a mis en scène les quatre derniers volets de la saga ciné Harry Potter et les deux premiers épisodes des Animaux fantastiques, va devoir trouver un acteur pouvant interpréter Grindelwald dans les prochains films. On lui suggère de se tourner vers Rupert Everett, Javier Bardem, Mathieu Amalric ou encore Mahershala Ali, qui sont non seulement d'excellents acteurs, mais en plus qui ne font l'objet d'aucune plainte pour violences conjugales. De rien.

Newsletters

L'organisation du Super Bowl demande aux danseurs et danseuses de travailler gratuitement

L'organisation du Super Bowl demande aux danseurs et danseuses de travailler gratuitement

De l'exploitation en bonne et due forme, qui concerne avant tout les artistes afro-américains.

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Depuis le dernier tiers du XIXᵉ siècle, certains auteurs cherchent à prouver que le pays ne doit pas son nom à l'explorateur florentin Amerigo Vespucci.

«Monument national», le cinquième roman de Julia Deck l'est sans conteste

«Monument national», le cinquième roman de Julia Deck l'est sans conteste

Une écriture à la précision chirurgicale, à la richesse constante, aux omissions calculées, au projet strictement littéraire.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio