Confinement round 2: pourquoi vous (re)mettre aux jeux vidéo peut vous faire du bien?
Tech & internet / Culture

Confinement round 2: pourquoi vous (re)mettre aux jeux vidéo peut vous faire du bien?

Temps de lecture : 3 min
Slate.fr

En partenariat avec la plateforme Eldorado, découvrez les trois bonnes raisons de vous plonger dans des jeux vidéo pendant cette période d’isolement.

Ça y est. Vous voici de nouveau claquemuré.e entre quatre murs pour au moins un bon mois avec peu de perspectives réjouissantes pour égayer vos week-ends et vos longues veillées d’hiver. Et, tandis que le reconfinement pulvérise vos velléités de bamboches endiablées jusqu’au petit matin ou de nouvelles rencontres surprenantes, vous ne pouvez vous empêcher de ressentir une légère culpabilité en vous perdant des heures durant dans les méandres colorés d’Animal Crossing ou de Candy Crush.

Certes, jouer compulsivement et frénétiquement aux jeux vidéo peut présenter des dérives certaines. L’addiction aux jeux vidéo, qui concerne 2 à 3% de la population de gamers, a d’ailleurs été reconnue comme un enjeu de santé publique par l’Organisation Mondiale de la Santé en 2018. Mais cette même Organisation Mondiale de la Santé a prôné activement cette pratique lors du premier confinement de mars 2020 afin de favoriser la distanciation sociale.

Alors, en partenariat avec la plateforme d’achat et de vente en ligne d’objets virtuels Eldorado, voici trois raisons de plonger dans un jeu vidéo pendant ce deuxième confinement de cette plus qu’étrange année 2020.

Se détendre, apprendre et s’évader

Près de 30% des Français ont ressenti un état général d’anxiété pendant le premier confinement selon une enquête de Santé publique France parue en avril 2020. Si vous êtes sujet.te.s aux crises d’angoisse, sachez que vous plonger dans un jeu vidéo peut être un excellent moyen d’apaiser votre mental et de vous évader le temps d’une partie ou d’un voyage virtuel.

Et nul besoin de dépenser des fortunes pour trouver le jeu qui vous correspond le mieux. Certains jeux, dont les versions pilotes sont disponibles gratuitement sur mobile, proposent des exercices de logique ou de méditation qui vous permettent de vous changer les idées et de déconnecter de la morosité ambiance.

Pour ceux et celles qui n’ont pas envie de se confronter à des univers belliqueux ou compétitifs, vous pouvez expérimenter des simulations de vie réelle, comme Faming Simulator qui donne l’opportunité de se lancer dans une exploitation agricole ou les différentes versions et extensions des Sims. De quoi vous replonger avec délice dans votre adolescence en construisant pièce à pièce la maison de vos rêves et en faisant vivre de folles aventures à votre avatar virtuel dans un univers onirique.

Enfin, jouer à un jeu ne signifie pas se couper de l’apprentissage et de la stimulation intellectuelle et cérébrale: jeux de géographie, de mathématiques ou même jeux pour apprendre une nouvelle langue, il y en a pour tous les goûts et toutes les ambitions. Seule recommandation pour prendre soin de vous : il est conseillé d’éviter de jouer juste avant de dormir, privilégiez plutôt une bonne lecture qu’un écran!

Rejoindre un secteur économique en pleine expansion

Selon le journal économique La Tribune, le premier confinement a plus que réussi au secteur dynamique du jeu vidéo. C’est près de 12% de dépenses consacrées aux jeux mobiles qui devraient être enregistrées au niveau mondial pour 2020 au lieu de 7%. Une exception notoire dans un secteur culturel durement frappé par les crises générées par la pandémie. Investir de façon publicitaire dans le jeu-vidéo ou entamer une reconversion professionnelle dans ce secteur qui demande des compétences multiples et recrute de façon variée peut être un véritable tremplin pour affronter les fragilités du monde d’après.

Mais vous pouvez tout simplement rester un gameur.se chevronné.e et même gagner de l’argent grâce à vos talents et votre expertise. Le site Eldorado vous propose de revendre et d’acheter en quelques clics les objets virtuels collectés au cours de vos quêtes en ligne.

Les principaux jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs (MMORPG), comme l’indétrônable World of Warcraft, le délicieusement sombre Path of Exile ou le poétique Final Fantasy, vous permettent en effet, tout au long de leurs quêtes intenses, d’accumuler une monnaie virtuelle ou de vous procurer des accessoires à des degrés plus ou moins élevés de rareté et de valeur.

Sur Eldorado vous pouvez vendre vos biens les plus précieux à d’autres joueurs ou, au contraire, acheter le bouclier ou le booster que vous convoitez depuis des mois. Une façon de faire du troc ou même d’accroitre vos revenus pour les plus professionnel.le.s des joueur.se.s.

Rester en lien, malgré tout

L’absence de lien social est difficile à gérer et impossible de faire des rencontres au supermarché du coin lors de vos achats dits essentiels? Et bien, le stéréotype du geek accro aux jeux vidéo et incapable de tenir une conversion IRL (In Real Life) est des plus éculés. Sur les plateformes de jeux vidéo, en particulier les MMORPG, vous avez la possibilité de former des guildes, des équipées ou des communautés qui se déclinent aussi sur les forums en ligne ou les pages dédiées des différents réseaux sociaux.

Une façon, paradoxale certes, mais bien réelle de maintenir une activité sociale. Des amitiés fortes, tissées aux quatre coins du monde, se sont formées grâce à ces communautés de joueurs infatigables. Des couples et même des enfants sont nés de ces investissements émotionnels par écrans interposés. Alors, en attendant de retrouver les fêtes et les salles de spectacles, parez votre avatar de ses plus beaux atours et préparez-vous à maintenir vos aptitudes socio-affectives malgré la distance imposée!

Crédit photo: unsplash

Netflix: pourquoi c'était mieux avant

Netflix: pourquoi c'était mieux avant

Tou-doum! Netflix, c'est 195 millions d'abonné·es à travers le monde, un algorithme redoutable, une interface addictive et des séries originales incontournables… ...

Comment concilier militantisme et carrière professionnelle?

Comment concilier militantisme et carrière professionnelle?

Un activisme trop voyant peut mettre en péril des opportunités de carrière, mais faut-il renoncer à s'engager pour autant?

L'épopée des Skyblogs racontée dans un podcast

L'épopée des Skyblogs racontée dans un podcast

Dans une série de quatre épisodes, la journaliste spécialiste du web Lucie Ronfaut dévoile les dessous du succès de la plateforme de blogging.

Newsletters