Monde

Argent détourné par des ONG: le gouvernement anglais refuse de donner les noms

Temps de lecture : 2 min

Près de 720.000 livres (environ 820.000 euros) de fonds publics destinées à l'aide au développement ont été détournées ces cinq dernières années par des organisations non gouvernementales (ONG) et des Etats peu scrupuleux. Pas une grande première, mais The Independent révèle que le service gouvernemental en charge du dossier refuse de donner les noms de ces ONG.

Le département pour l'aide internationale au développement a refusé de communiquer la liste des projets et des pays où les fraudes ont été commises, déclarant que cela mettrait en danger les relations du Royaume-Uni avec des gouvernements étrangers et pourrait entraîner de nouveaux abus si les détails étaient connus.

Alors que les élections législatives se tiendront le 6 mai prochain, l'opposition en profite pour dénoncer la mauvaise gestion des comptes publics et met en avant la mauvaise utilisation de l'argent des contribuables.

[Lire l'article sur The Independent]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo: Billets de 20 livres, HowardLake via Flickr CC License by

Newsletters

Qatar, Chine, Arabie saoudite: les événements sportifs de 2022 seront plus politiques que jamais

Qatar, Chine, Arabie saoudite: les événements sportifs de 2022 seront plus politiques que jamais

Jeux olympiques d'hiver en Chine, Coupe du monde de football au Qatar, Rallye Dakar en Arabie saoudite… La carte des méga-événements de l'année révèle l'émergence d’une nouvelle économie géopolitique du sport.

Encore une croisière piégée en pleine mer par le Covid

Encore une croisière piégée en pleine mer par le Covid

Malgré l'arrivée d'Omicron, l'industrie maintient ses activités coûte que coûte.

Des perles en œufs d'autruche révèlent un réseau social vieux de 50.000 ans

Des perles en œufs d'autruche révèlent un réseau social vieux de 50.000 ans

L'étude des bijoux permet de comprendre les interactions sociales préhistoriques.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio