Culture

30 ans, l'âge d'or pour jouer aux échecs

Temps de lecture : 2 min

En tous cas pour les pros de ce jeu de stratégie.

Des scientifiques ont analysé 125 années de parties d'échecs professionnelles avant d'en venir à de telles conclusions. | Felix Mittermeier via Unsplash
Des scientifiques ont analysé 125 années de parties d'échecs professionnelles avant d'en venir à de telles conclusions. | Felix Mittermeier via Unsplash

Si la masse musculaire et la force commencent généralement à se dégrader lorsque l'on atteint la trentaine, une nouvelle recherche suggère que le cerveau, lui, vieillit plus lentement.

En analysant des parties d'échecs jouées sur une période de 125 ans, des chercheurs ont pu établir une courbe qui illustre la progression et les performances individuelles au cours de la vie. Jusqu'au début de la vingtaine, la performance d'un·e professionnel·le des échecs semble s'améliorer rapidement. Sa maîtrise atteint généralement un plateau vers l'âge de 35 ans, avant de décliner sans cesse après 45 ans.

Selon les auteurs de l'étude, «les échecs nécessitent un système nerveux complexe qui permet d'identifier la configuration des pièces et leurs relations sur le plateau de façon automatique. Cela implique d'activer différentes régions cérébrales.»

En utilisant des données similaires à cette nouvelle étude, une recherche conduite en 2006 avait démontré que les performances d'un·e professionnel·le déclinent bien plus lentement que pour d'autres activités physiques, comme la natation. Le récent travail scientifique visait plutôt à comprendre à quel moment un individu atteint son meilleur niveau à ce jeu de stratégie.

Pour ce faire, les chercheurs ont analysé plus de 1,6 million de déplacements aux échecs dans 24.000 parties différentes, sur une période s'étalant de 1890 à 2014. Ils ont alors évalué les compétences de plus de 4.000 joueurs et joueuses d'échecs, dont vingt étaient des champion·nes. Grâce à un moteur d'échecs informatisé, ils ont pu déterminer les déplacements les plus optimaux pour chaque coup.

Des sommets atteints de plus en plus tôt

L'étude a révélé qu'au cours d'une carrière professionnelle d'échecs, la meilleure performance d'un individu est généralement atteinte à ses 30 ans. Elle se maintient pendant une dizaine d'années avant de commencer à se détériorer. La recherche a également mis en lumière le fait que les pros des échecs ont tendance à atteindre le sommet de leur carrière de plus en plus tôt.

Ces dernières années ont facilité la diffusion des connaissances concernant ce jeu et ont vu l'émergence des moteurs d'échecs, ainsi que des parties en ligne. Celles-ci permettent aux plus jeunes d'accumuler du savoir et de l'expérience plus rapidement qu'au siècle passé. Les scientifiques remarquent d'ailleurs qu'avec l'apparition des jeux d'échecs en ligne dans les années 1990, les performances des professionnel·les ont augmenté considérablement.

Il s'agit de résultats encourageants, qui indiquent que les plus jeunes peuvent atteindre un excellent niveau d'échecs plus rapidement qu'avant et le maintenir pendant des décennies.

Newsletters

«Parks and Recreation» est la série feel good dont nous avons besoin

«Parks and Recreation» est la série feel good dont nous avons besoin

La série culte est enfin disponible en France, et elle n'aurait pas pu tomber à un meilleur moment.

«The Crown», saison 4: ce qui est vrai, ce qui est faux

«The Crown», saison 4: ce qui est vrai, ce qui est faux

La dernière saison des aventures de la famille royale est tirée de faits réels. Mais pas que.

2020 a été si chaotique que l'Oxford Dictionary a choisi plusieurs mots de l'année

2020 a été si chaotique que l'Oxford Dictionary a choisi plusieurs mots de l'année

En temps normal, seul un terme est désigné par le dictionnaire britannique pour résumer l'année écoulée.

Newsletters