Santé / Monde

Le président polonais Andrzej Duda testé positif au Covid-19

Temps de lecture : 2 min

Le secrétaire d'État à la présidence polonaise Błażej Spychalski a également été mis en quarantaine.

Le président polonais Andrzej Duda. | Bartosz Siedlik / AFP
Le président polonais Andrzej Duda. | Bartosz Siedlik / AFP

Alors que la Pologne fait parler d'elle pour son interdiction quasi-totale de l'avortement, décidée ce jeudi par le Tribunal constitutionnel polonais, le président Andrzej Duda vient d'être testé positif au Covid-19.

Le secrétaire d'État à la présidence polonaise Błażej Spychalski a annoncé avoir reçu aujourd'hui le résultat d'un test réalisé ce vendredi. D'après lui, «le président se porte bien», et a été pris en charge par les services médicaux compétents.

Duda rejoint donc la liste des chef·fes d'État déjà contaminé·es par le virus, parmi lesquel·les on compte notamment Boris Johnson, Jair Bolsonaro, Jeanine Añez, Nikol Pachinian, et plus récemment, Donald Trump.

Recrudescence du Covid-19 en Pologne

La Pologne connaît elle aussi une forte remontée de la pandémie, et le pays est passé en «zone rouge», fermant partiellement les écoles primaires et les restaurants. Les rassemblements de plus de cinq personnes ont été interdits, et les personnes âgées de plus de 70 ans sont invitées à rester chez elles. Ce vendredi 23 octobre, le nombre de contaminations a atteint un record de 13.600 nouveaux cas.

Le président Duda, âgé de 48 ans, était lundi en déplacement à Tallinn, la capitale de l'Estonie, où il a rencontré le président bulgare Roumen Radev, qui a cependant déclaré être négatif au Covid-19. Vendredi, Duda avait visité le chantier d'un hôpital à Varsovie, où il avait rencontré les travailleurs présents sur le site. Il a également été en contact avec la sportive Iga Świątek, championne de Roland-Garros cette année, pour lui remettre la Croix d'or du mérite.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Les personnes ayant été en contact avec le président récemment, dont le secrétaire d'État Spychalski, lui aussi testé positif, se sont mises en quarantaine.

Newsletters

Que faut-il savoir sur la variole du singe?

Que faut-il savoir sur la variole du singe?

Même si la prudence reste de mise, inutile de paniquer, les infections restent bénignes dans la grande majorité des cas.

Le réchauffement climatique nuit à votre sommeil

Le réchauffement climatique nuit à votre sommeil

Et avec la hausse des températures, vous allez de moins en moins dormir.

Aux États-Unis, pleurer chez le docteur peut vous coûter 40 dollars

Aux États-Unis, pleurer chez le docteur peut vous coûter 40 dollars

C'est normalement le montant à payer pour une «brève évaluation émotionnelle et comportementale». Mais dans le cas d'une internaute, ce prix semble loin d'être justifié.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio