Sciences

Un scarabée qui résiste au poids d'une voiture inspire les ingénieurs

Temps de lecture : 2 min

Des scientifiques étudient ce spécimen pour adapter ses propriétés à la création de structures plus solides.

La créature peut supporter une charge d'environ 39.000 fois son poids corporel. | Capture d'écran Youtube via Purdue Engineering
La créature peut supporter une charge d'environ 39.000 fois son poids corporel. | Capture d'écran Youtube via Purdue Engineering

Les scientifiques ont eu beau lui rouler dessus avec une voiture, rien n'y a fait: le coléoptère cuirassé, appelé Phloeodes diabolicus, ne bouge pas d'un cil et résiste sans difficulté à la pression.

Intrigués par sa structure ultra-résistante, les chercheurs de l'Université Purdue et de l'Université de Californie se sont penchés sur ce scarabée atypique, et viennent de publier une étude dans la revue Nature qui révèle en partie les secrets de sa force.

Tout d'abord, l'équipe a évalué à quel point le coléoptère était résistant. En lui empilant des plaques d'acier dessus, les scientifiques ont découvert que la créature pouvait supporter une charge d'environ 39.000 fois son poids corporel –comme si quelqu'un de 60 kilos en supportait 2.340.000 sur son dos.

Le secret de la résistance du scarabée résiderait dans sa structure. Son armure est constituée en forme de puzzle, avec une superposition de couches. Au lieu de se casser d'un seul coup sous la pression, sa structure se fracture lentement, ce qui lui permet de supporter des charges extrêmement lourdes.

Les bâtiments du futur

En observant ce petit scarabée, les scientifique se prennent à rêver: serait-il possible d'adapter ces fantastiques propriétés aux bâtiments du futur?

La structure si particulière de cet insecte pourrait inspirer la conception de bâtiments plus solides, qui ne se fissurent pas aussi facilement et produisent moins de corrosion, explique CNN.

Par ailleurs, les scientifiques pensent que cette caractéristique pourrait servir dans la fabrication d'avions, par exemple, pour renforcer les connexions de matériaux de différentes compositions. Les boulons, soudures et autres attaches utilisées actuellement alourdissent l'appareil et se dégradent avec le temps.

Newsletters

À cause de la fonte des glaces, les ours polaires utilisent quatre fois plus d'énergie pour survivre

À cause de la fonte des glaces, les ours polaires utilisent quatre fois plus d'énergie pour survivre

Ces mammifères doivent nager pendant trois jours ou parcourir de grandes distances sur la terre à la recherche de nourriture.

Selon la science, il est possible de communiquer avec une personne qui est en train de rêver

Selon la science, il est possible de communiquer avec une personne qui est en train de rêver

Les rêveurs ont notamment été capables de répondre à des questions ou encore aptes à faire des mathématiques.

Le cotonéastre, une «super-plante» qui absorbe la pollution atmosphérique sur les routes

Le cotonéastre, une «super-plante» qui absorbe la pollution atmosphérique sur les routes

Les haies de sa sous-espèce, le cotoneaster franchetii, qui pousse le long de l'asphalte, sont 20% plus efficaces que d'autres plantes.

Newsletters