Politique

Emmanuelle Wargon: «Pas de hausse d'impôts, point»

Temps de lecture : 2 min

La ministre déléguée au Logement a répondu à Slate quant à une contribution exceptionnelle des ménages les plus aisés pour affronter la période du Covid-19.

Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, était l'invitée de «Votre instant politique» sur la chaîne France Info, vendredi 16 octobre.

Hélène Decommer, rédactrice en chef de Slate, a pu l'interroger sur trois points (à 33'50 de la vidéo):

  • Faut-il une contribution exceptionnelle des ménages les plus aisés, les 0,1%, par solidarité dans la crise actuelle?
  • Les entreprises doivent-elles mettre la main à la poche pour compenser les nouvelles dépenses des salarié·es liées au télétravail?
  • Sa position sur l'échiquier politique.

À la première question, Emmanuelle Wargon a répondu: «Le gouvernement a une position sur le sujet que je partage: pas de hausse d'impôts, point. Ni pour les classes moyennes, ni pour les classes supérieures. On est aussi à un moment de confiance, donc la hausse d'impôts n'est pas de nature à générer de la confiance dans le pays pour investir et pour reprendre. La volonté est plutôt de susciter de l'investissement.»

«Votre instant politique» est un magazine d'actualité quotidien de la chaîne France Info, présenté par David Delos. En partenariat avec Slate.fr tous les vendredis.

Newsletters

Comment va se passer le dernier Thanksgiving de l'ère Trump?

Comment va se passer le dernier Thanksgiving de l'ère Trump?

Cette semaine, enfin un peu de calme et de silence en provenance des États-Unis, et ce pour deux raisons: d'une part, Trump a enfin accepté de lancer le processus de transition vers l'administration Biden, et puis surtout, c'est Thanksgiving. Ce...

L'ultra-gauche n'est pas du tout ce que Jean-Michel Blanquer désigne

L'ultra-gauche n'est pas du tout ce que Jean-Michel Blanquer désigne

La dénonciation de l'ultra-gauche par une partie de la sphère politico-médiatique s'inscrit dans des traditions anciennes de différents partis, qui cherchent à créer un ennemi de l'intérieur.

La dissolution des Loups gris en France ne signe pas la fin du mouvement ultranationaliste turc

La dissolution des Loups gris en France ne signe pas la fin du mouvement ultranationaliste turc

Si les Loups gris ont été dissous en France après des actions violentes, s'attaquer à ce mouvement ultranationaliste turc, sans mettre en cause ses structures, constitue un véritable défi.

Newsletters