Société

«Comment font les gens aujourd'hui pour faire de nouvelles rencontres?»

Temps de lecture : 3 min

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Camille, qui est toujours célibataire alors qu'elle a apparemment tout pour plaire.

«Les gens cherchent soit un plan cul soit à cocher leur liste.» | Kevin N. Murphy via Flickr
«Les gens cherchent soit un plan cul soit à cocher leur liste.» | Kevin N. Murphy via Flickr

«C'est compliqué» est une sorte de courrier du cœur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes. Si vous voulez lui envoyer vos histoires, vous pouvez écrire à cette adresse: [email protected]

Vous pouvez aussi laisser votre message sur notre boîte vocale en appelant au 07 61 76 74 01 ou par Whatsapp au même numéro. Lucile vous répondra prochainement dans «C'est compliqué, le podcast», dont vous pouvez retrouver les épisodes ici.

Et pour retrouver les chroniques précédentes, c'est par là.

Chère Lucile,

Voici les faits: j'ai bientôt 30 ans, mes amis me décrivent comme drôle et jolie. Je suis indépendante, j'ai fait un master en école de commerce pour avoir le métier que je souhaitais avoir, j'aime énormément mon travail aujourd'hui, je ne veux pas d'enfant, je préfère faire carrière. J'achète mon premier appartement en ce moment, je fais du sport, j'aime lire, la musique, le cinéma, la bonne bouffe, les cocktails… La Française type? Peut-être. En tout cas, j'essaie de ne pas vivre par procuration.

Le constat: je suis toujours célibataire.

Trouver quelqu'un qui ne veut pas d'enfants également (ou qui en a déjà, mais qui respecte mon choix) est super dur… et j'ai la nette impression que depuis la fin de mes études, je rencontre beaucoup moins de personnes.

Je viens de regarder une super série documentaire sur Netflix qui parle des mariages arrangés dans la communauté indienne. J'ai complètement adoré cette série, je l'ai trouvée géniale! J'ai pensé que c'était la solution à mon problème, puis j'ai pensé que c'était triste de penser ça…

Comment font les gens aujourd'hui pour faire de nouvelles rencontres? Des rencontres vraies, saines et qui déboucheraient sur une amitié sincère ou plus? Je trouve ça difficile.

Il y a un tas de solutions numériques, mais, pour en avoir testées plusieurs, les gens cherchent soit un plan cul soit à cocher leur liste.

Alors où est la solution?

Chère Camille,

Comment rencontrer l'amour? Ou comment rencontre-t-on des gens? Ce sont des vastes questions et qui se complexifient encore un peu plus dans le contexte sanitaire actuel. Mais la vérité c'est qu'on croise sans arrêt des gens. On en croise au cinéma, au restaurant, dans les transports, à la salle de sport, à des conférences si on aime aller à des conférences, au travail, à la librairie.

Si on exclut l'expérience du confinement, on ne mène majoritairement pas des vies d'ermites. C'est un calcul simple à faire: à la louche, combien de personnes pensez-vous croiser (physiquement) dans la journée. Et avec combien de ces personnes avez-vous une conversation?

La vérité, c'est que nous ne sommes pas dans l'optique de la rencontre. Soit par instinct de protection, soit par timidité, soit par manque d'habitude, nous avons fermé toute possibilité de faire de nouvelles rencontres. Pourtant, il est possible que la libraire que vous voyez toutes les semaines puisse devenir une nouvelle amie, que les personnes avec qui vous échangez en ligne sur votre podcast préféré soient d'accord pour aller boire un verre après le travail ou que dans le bureau d'à côté soit installé un authentique fan de votre musique préférée.

C'est une question d'état d'esprit. Pour rencontrer activement des gens, quelle que soit la connexion désirée, il faut avoir une attitude d'ouverture et entamer un échange sincère et un peu plus profond que les banalités d'usage. Ce n'est pas facile mais c'est tout à fait faisable.

En fait, rencontrer quelqu'un demande de l'engagement. Et c'est le même engagement qui est demandé dans les applications de rencontre: si on ne formule pas sincèrement sa présentation, si on ne fait pas l'effort de l'échange et du dialogue profond, si on ne prend pas le temps de discuter avec plusieurs personnes ou plus intensément avec une seule, on ne peut sérieusement rencontrer personne.

Pour rencontrer quelqu'un, dans une optique d'amour ou d'amitié, il faut toujours commencer par changer un peu soi-même. Il faut tendre la main, poser une question qui montre de l'intérêt, lancer les invitations. Vous pensez que ça ne se fait pas? Vous seriez étonnée des réponses positives quand on propose un after work, un brunch ou une sortie à la cantonade. Ensuite, des rapprochements se font par affinité. Et puis, on rencontre les conjoint·es et les ami·es de nos premières connexions et on s'intègre dans un nouveau groupe.

Tout commence par un premier pas, par une attitude sincère et par un engagement réel. Même si vous pourriez en avoir l'impression, ce n'est jamais simple ni magique. Même les ami·es de longue date ont besoin de rester engagé·es dans la relation, de prendre le temps pour les un·es et les autres, de demander des nouvelles, d'organiser des sorties. Ce dont vous avez besoin, c'est de changer votre état d'esprit et de vous engager vers les autres. Les rencontres viendront, je n'en doute pas.

«C'est compliqué», c'est aussi un podcast. Retrouvez tous les épisodes:

Newsletters

L'accent français n'est pas le plus sexy du monde

L'accent français n'est pas le plus sexy du monde

On s'est fait détrôner.

L'ultra-gauche n'est pas du tout ce que Jean-Michel Blanquer désigne

L'ultra-gauche n'est pas du tout ce que Jean-Michel Blanquer désigne

La dénonciation de l'ultra-gauche par une partie de la sphère politico-médiatique s'inscrit dans des traditions anciennes de différents partis, qui cherchent à créer un ennemi de l'intérieur.

Planning familial

Planning familial

Newsletters