Culture

James Bond à Versailles?

Slate.fr, mis à jour le 07.04.2010 à 17 h 30

Vue aérienne du Château de Versailles / REUTERS, Xavier Lhospice

Vue aérienne du Château de Versailles / REUTERS, Xavier Lhospice

James Bond sauvera-t-il le monde sous les dorures du Château de Versailles? Jouera-t-il les héros dans les jardins à la française? Selon le Daily Telegraph, la Mairie de Paris aimerait attirer dans la capitale l'espion au service secret de sa Majesté. Interrogé par le Times, Stéphane Martinet, adjoint à la Culture et au patrimoine, entend bien faire valoir ce souhait auprès des grands pontes hollywoodiens:

Nous voulons donner des idées aux producteurs, parce que ce serait super d'avoir James dans le décor magnifique du château. Les maisons de production ont tendance à penser à Versailles pour y tourner des films d'époque, mais ce n'est pas le genre le plus populaire du moment. Nous voudrions faire comprendre que le lieu se prête à toutes sortes de films.

Si Versailles a été le décor de plus de 160 films au fil des décennies, 007 n'y a jamais traîné son costume impeccable et ses gadgets high-tech. Alors, pour appâter un peu plus Bond, les autorités françaises seraient prêtes à consentir une ristourne de 20% sur la taxe de tournage. Le Times estime qu'il n'en coûterait «que» 16.000 euros par jour à la production. Depuis plus d'un an, la France a abaissé ses tarifs en la matière, afin d'exposer à la face du monde ses merveilles architecturales, mais aussi profiter de la manne touristique offerte par les films. A titre d'exemple, une journée de tournage dans un château lambda coûterait 4.500 euros, un prix relativement faible par rapport à d'autres pays.

Pour autant, le vœu parisien pourrait se heurter à la fronde des puristes. En 2008, l'exposition de l'artiste contemporain Jeff Koons dans l'enceinte du château avait déclenché l'ire des passionnés d'histoire, qui craignent de voir le monument devenir le parc à thèmes de l'Ancien régime. Pour contrer ce discours, Stéphane Martinet avance un argument malin: à ses yeux, il s'agit de recréer «le centre culturel de l'Europe, ce qu'était Versailles sous Louis XIV». Réalisé par Sam Mendes, le tournage du 23e épisode de James Bond doit commencer au début de l'année 2011.

[Lire l'article du Daily Telegraph]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Vue aérienne du Château de Versailles / REUTERS, Xavier Lhospice

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte