Monde

Prêts à être mangés, 200 chiens découverts dans des cages en Corée du Sud

Temps de lecture : 2 min

Dans une vidéo diffusée par l'ONG Lady Freethinker, l'on voit des centaines de chiens entassés dans des cages.

Consommer de la viande de chien permettrait de mieux supporter la chaleur et favoriserait l'endurance sexuelle, selon la tradition. | Sasha Sashina via Unsplash
Consommer de la viande de chien permettrait de mieux supporter la chaleur et favoriserait l'endurance sexuelle, selon la tradition. | Sasha Sashina via Unsplash

Les images font froid dans le dos. L'ONG américaine Lady Freethinker a infiltré l'une des dernières maisons de vente aux enchères de viande de chien de Corée du Sud et a rapporté des images terribles.

Sur la vidéo, enregistrée cet été, l'on voit près de 200 chiens enfermés vivant dans des cages en fer, en attendant d'être vendus. L'établissement, appelé Nakwon Auction House, situé à Namyangju, se présente comme un centre de reproduction de chiens, explique Vice US. Les chiens les plus petits sont vendus dans le but d'être mangés, tandis que les gros sont gardés pour se reproduire.

L'ONG rapporte également que les près de 200 chiens ont été vendus en quelques heures durant les trois jours du «Bok Nal», qui sont, selon la tradition, les jours les plus chauds de l'année en Corée. Consommer de la viande de chien permettrait de mieux supporter la chaleur et favoriserait l'endurance sexuelle, selon la légende.

Une pratique tolérée

Il n'est pas interdit de manger du chien dans le pays sud-coréen. Toutefois, il est interdit d'abattre ces animaux pour leur viande depuis 2018, ce qui complique un peu leur consommation.

Chaque année, environ deux millions de chiens sont tués pour leur viande en Corée du Sud, rapporte l'animal Welfare Institut, basé à Washington aux États-Unis. Soit un total 100.000 tonnes de viande canine.

Il semblerait pourtant que la pratique n'ait cependant plus trop le vent en poupe, notamment chez les jeunes générations, pour qui les chiens représentent davantage un animal de compagnie qu'un mets savoureux.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

La consommation de chien est un véritable débat sur la péninsule d'Asie de l'est. Tandis que de plus en plus d'organisations demandent l'abolition de la pratique, les éleveur·euses de chiens ripostent à travers des manifestations. En juillet 2019, ces dernier·es ont englouti de la viande canine lors d'un rassemblement, en guise de protestation.

Newsletters

Encore une croisière piégée en pleine mer par le Covid

Encore une croisière piégée en pleine mer par le Covid

Malgré l'arrivée d'Omicron, l'industrie maintient ses activités coûte que coûte.

Des perles en œufs d'autruche révèlent un réseau social vieux de 50.000 ans

Des perles en œufs d'autruche révèlent un réseau social vieux de 50.000 ans

L'étude des bijoux permet de comprendre les interactions sociales préhistoriques.

Des biologistes découvrent ce qui pourrait être le premier animal hybride de l'histoire

Des biologistes découvrent ce qui pourrait être le premier animal hybride de l'histoire

Les Sumériens partaient à la guerre avec des ânes hybrides.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio