Politique / Santé

L'opinion publique va-t-elle soutenir le couvre-feu?

Temps de lecture : 2 min

La réponse sera cruciale pour Emmanuel Macron et pour la santé publique.

Emmanuel Macron a opté pour le couvre-feu à 21 heures en Île-de-France et dans huit métropoles du pays afin de tenter d'endiguer la deuxième vague de Covid-19. Il a également jugé, mercredi lors d'un entretien télévisé, qu'un reconfinement généralisé de la France serait disproportionné. Le temps de l'insouciance, qui s'était ouvert durant l'été, est désormais clos. Les adultes iront travailler, les enfants iront à l'école, mais la vie sociale sera drastiquement réduite.

Paie-t-on actuellement le relâchement de l'été? Un manque de stratégie du gouvernement? La population française va-t-elle soutenir le couvre-feu?

Alain Frachon, éditorialiste au Monde et spécialiste des questions internationales, Melissa Bell, correspondante à Paris de CNN et Véronique Reille-Soult, politologue et présidente de Dentsu Consulting, en discutent dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

L'Union européenne a beau avoir un haut représentant aux affaires étrangères, elle reste peu audible sur la scène internationale.

Mon Europe à moi: «Pour que l'UE soit plus démocratique, il faudrait mieux informer les citoyens»

Mon Europe à moi: «Pour que l'UE soit plus démocratique, il faudrait mieux informer les citoyens»

On parle souvent d'un déficit démocratique de l'Union européenne. Comment réformer les institutions pour donner plus de place aux citoyens?

Après le «en même temps», le «cas par cas»: un naufrage français

Après le «en même temps», le «cas par cas»: un naufrage français

[Chronique #54] Le président de la République et son entourage politique incarnent plus que jamais «une bourgeoisie aux abois, sans foi ni loi», pour reprendre des mots datant de 1938.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio