Culture

12 séries flippantes pour se mettre dans l'ambiance d'Halloween

Temps de lecture : 6 min

Et comme on est sympas, on les a même classées de la moins à la plus effrayante.

L'effrayant Bob dans Twin Peaks. | Capture d'écran via YouTube
L'effrayant Bob dans Twin Peaks. | Capture d'écran via YouTube

Ok, il est vrai qu'en ce moment, il suffit de regarder le JT de 20 heures pour avoir peur. Mais si vous êtes plutôt à la recherche d'une évasion horrifique et fun pour célébrer le mois d'Halloween, voici une sélection de séries qui vous mettront parfaitement dans l'ambiance. Et pour que les plus peureux et peureuses puissent s'y retrouver, on les a même classées de la moins à la plus flippante.

12. «Inside No. 9»

Saisons 1 à 4 disponibles sur Arte

On commence par du très soft, parfait pour les petites natures et les amateurs d'humour british. Cette série d'anthologie britannique, culte outre-Manche, vient de débarquer sur Arte, et emprunte aussi bien au genre de l'horreur qu'à la comédie cringe. À la manière de Black Mirror ou La Quatrième dimension, chaque épisode nous plonge dans une nouvelle situation ambiguë et la pousse jusqu'à son extrême, avant de s'achever le plus souvent sur un twist bien senti. Le tout en restant très tolérable même pour les plus flippé·es.

11. «Buffy contre les vampires»

Saisons 1 à 7 disponibles sur Amazon Prime Video

Même si chaque épisode contient son lot de vampires, de démons et de forces du mal, l'œuvre phare de Joss Whedon, connue pour ses rafales de répliques brillantes et méta, est plus souvent hilarante qu'angoissante. Mais Buffy s'appuie régulièrement sur les codes de l'horreur, avec son lot de jump scares, de ruelles sombres et de poupées maléfiques, et contient certains moments d'épouvante particulièrement réussis, notamment dans «Hush», son épisode le plus flippant. Intitulé «Un silence de mort» en français, ce dernier est presque totalement muet, et met en scène les Gentlemen, créatures décharnées aussi polies que terrifiantes, qui arrachent le cœur de leurs victimes avec un grand sourire.

D'autres démons de la série font également forte impression –on a un penchant pour celui qui découpe des lambeaux de peau de ses victimes avec ses ongles, ou encore celui qui se nourrit de la fièvre des enfants. Pour des petites frayeurs tout à fait raisonnables, c'est l'option qu'il vous faut.

10. «NOS4A2»

Saison 1 disponible sur Amazon Prime Video

Malgré son titre extrêmement agaçant (astuce: ça se prononce «Nosferatu»), cette série créée par Jami O'Brien est un parfait petit divertissement pour Halloween. Zachary Quinto y incarne Charlie Manx, une sorte de père Noël tordu et vampirique qui kidnappe des enfants pour se nourrir de leur âme. Face à lui, deux femmes qui tentent de déjouer ses plans: Vic McQueen, ado issue d'un milieu populaire qui se découvre un nouveau pouvoir, et Maggie Leigh, une jeune bibliothécaire lesbienne qui communique avec l'au-delà grâce à des lettres de Scrabble. La série ne fait pas peur à proprement parler, mais elle parvient à construire, épisode après épisode, un univers sombre et surnaturel très convaincant.

9. «Ash vs. Evil Dead»

Saisons 1 à 3 disponibles sur Netflix

Si vous aimez votre horreur avec une bonne dose d'humour irrévérencieux, de gore et de slapstick, vous aimerez forcément cette prolongation télévisuelle de la saga culte de Sam Raimi. Trente ans après les événements des premiers films, Bruce Campbell ressort sa tronçonneuse et endosse une nouvelle fois le rôle de Ash –cette fois-ci, avec un lumbago en plus. Développée par Sam Raimi lui-même, la série étend un peu plus l'univers déjanté de la saga et offre de délicieux moments d'absurdité sanglante (vraiment, si vous n'aimez pas le gore, passez votre chemin). Et puis, Lucy Lawless joue dedans donc franchement, que demander de plus?

8. «Les Revenants»

Saisons 1 à 2 disponibles sur Canal+

Si la saison 2 n'a pas vraiment réussi à transformer l'essai, difficile d'oublier les frissons procurés par l'exceptionnelle première saison de cette série française. Une ville mystérieuse, un tunnel angoissant, des enfants mi-adorables mi-flippants… La saison 1 reste un modèle du genre, et a démontré au reste du monde tout le potentiel des créations francophones.

7. «The Walking Dead»

Saison 10 disponible sur OCS

Si vous n'avez jamais donné sa chance à la série la plus populaire du câble gratuit aux États-Unis, c'est le bon moment: après tout, l'apocalypse n'a jamais paru aussi proche. Après dix saisons franchement inégales, The Walking Dead a peut-être perdu de sa fraîcheur, mais elle réussit encore à créer d'incroyables moments de tension et de gore.

Et si vous avez abandonné en cours de route (on vous comprend), sachez que la série a trouvé un regain d'inspiration depuis la saison 9, avec (spoiler) le départ de Rick et un bond dans le temps de six ans. L'épisode récent «Squeeze», où plusieurs personnages se retrouvent bloqués dans une grotte et doivent ramper dans des espaces de plus en plus étroits pour en sortir, est un des meilleurs (et des plus angoissants) de la série.

6. «Twin Peaks»

Saisons 1 à 2 disponibles sur Canal+. «Twin Peaks: The Return» est disponible en location sur Canal+

Sans jamais en reprendre véritablement les codes, David Lynch a toujours opéré à la frontière de l'horreur, créant dans presque chacune de ses œuvres une atmosphère sombre et inquiétante. Twin Peaks, cocréée avec Mark Frost, alterne plutôt entre le soap et l'enquête, mais elle est responsable de certaines des images les plus effrayantes de sa filmographie, à travers notamment la création du personnage de Bob (interprété par le regretté Frank Silva).

Dans leur suite sortie vingt-cinq ans plus tard, Twin Peaks: The Return, Lynch et Frost iront encore plus loin dans la noirceur et la violence, avec de nombreuses séquences terrifiantes comme l'apparition du désormais culte Woodsman.

5. «X-Files»

Saisons disponibles sur Amazon Prime Video

Son seul générique suffit à évoquer des samedis soirs d'épouvante, planqué·es sous un plaid avec un bon chocolat chaud. Et pour cause: en onze saisons, X-Files a accouché d'une multitude d'épisodes de télé effrayants ou perturbants, de «Compressions» avec le terrifiant Tooms, à «Projet Arctique» qui s'inspire de The Thing, en passant par La Meute et son petit côté La Colline a des Yeux. Un classique qu'on ne se lasse jamais de revisiter.

4. «The Terror»

Saisons 1 et 2 disponibles sur Amazon Prime Video

Parfois, les histoires vraies sont les plus terrifiantes, et cette série d'anthologie l'a bien compris. Son excellente première saison s'inspire d'un fait réel: la disparition en 1845 d'un équipage d'explorateurs dans l'océan Arctique. Personne ne sait ce qu'il leur est arrivé, mais la série, basée sur le roman du même nom de Dan Simmons, offre plusieurs théories sur le destin cauchemardesque de ces marins coincés dans la glace, progressivement envahis par le froid, la faim, la maladie et la paranoïa.

Avec un casting de pointures (Jared Harris, Tobias Menzies, Ciaran Hinds) et une réalisation surprenante, la série vous fera à coup sûr frissonner. Sa saison deux, qui raconte l'horreur d'un camp d'internement de Nippo-Américains pendant la Seconde Guerre mondiale, est un peu moins réussie.

3. «The Haunting of Hill House» / «The Haunting of Bly Manor»

Saisons 1 et 2 disponibles sur Netflix

Et si les fantômes n'étaient pas seulement des créatures flippantes, mais des personnages complexes, aux histoires aussi riches que tragiques? C'est le postulat de Mike Flanagan, qui explore dans cette série d'anthologie la dimension émotionnelle des maisons hantées.

Dans The Haunting of Hill House, on suit une famille divisée par une terrible tragédie, et la manière dont ce traumatisme, des années plus tard, continue de les hanter de manière à la fois figurative et réelle. Dans Bly Manor, c'est une histoire d'amours maudites et de deuil impossible que le créateur raconte. Par le biais des fantômes, Mike Flanagan explore ainsi les horreurs terriblement humaines de l'addiction, du deuil, de l'abandon ou encore de la trahison.

Alors oui, The Haunting fait souvent peur. Mais derrière ses quelques jump scares très efficaces, ses fantômes cachés et ses statues inquiétantes, la série fait progressivement place à une émotion bouleversante, rare dans le genre de l'horreur.

2. «Servant»

Saison 1 disponible sur Apple TV+

Servant est une série créée par Tony Basgallop et produite par M. Night Shyamalan (qui réalise le premier épisode), dans laquelle un jeune couple très aisé embauche une nouvelle babysitter… Difficile d'en dire plus sans spoiler l'intrigue, et comme souvent chez Shyamalan, la découverte des multiples twists fait intégralement partie du plaisir de visionnage.

Une chose est sûre: Servant met terriblement mal à l'aise, et fait monter l'angoisse progressivement jusqu'à un neuvième épisode magistral et profondément choquant. La production de la deuxième saison a été stoppée à cause de la pandémie, ce qui vous laisse encore plus de temps pour découvrir la première.

1. «American Horror Story»

Toutes les saisons sont disponibles sur Netflix

Si les anthologies d'horreur ont un tel succès depuis quelques années, c'est certainement grâce à Ryan Murphy, créateur parmi les plus prolifiques d'Hollywood, qui a revitalisé le genre avec American Horror Story en 2011. En piochant à répétition dans une écurie d'actrices et d'acteurs tous plus talentueux les uns que les autres, chaque saison raconte une nouvelle histoire horrifique, située dans une époque ou un lieu différent.

Sans beaucoup de subtilité, il faut le reconnaître, Ryan Murphy s'inspire des pires traumatismes de l'Amérique (l'esclavage, la torture, et plus généralement l'humiliation des populations marginalisées) pour créer des situations d'épouvante.

Avec du gore, des jump scares, beaucoup de serial killers et de scènes de violence absolument atroces, AHS est certainement une des séries d'horreur les plus flippantes, qui offre de surcroît une véritable collection de moments cultes et campy. Un incontournable.

Newsletters

Faut-il absolument montrer des caricatures de Charlie Hebdo pour expliquer aux collégiens la notion de blasphème?

Faut-il absolument montrer des caricatures de Charlie Hebdo pour expliquer aux collégiens la notion de blasphème?

[BLOG You Will Never Hate Alone] L'école doit demeurer un lieu de rassemblement où chacun se sent comme chez lui.

«Détester les hommes», le nouveau cool de l'édition féministe?

«Détester les hommes», le nouveau cool de l'édition féministe?

Dans cet épisode de Poire et Cahuètes, on se penche sur deux livres de la rentrée qui ont fait beaucoup parler: Moi les hommes, je les déteste, de l'écrivaine et féministe Pauline Harmange (Éditions du Seuil), et Le Génie lesbien, de la...

Victoria Beckham période Spice Girls, la vraie icône mode de 2020

Victoria Beckham période Spice Girls, la vraie icône mode de 2020

Avec la polémique autour du crop top, il est plus que temps de se poser la question: et si finalement la mode des années 2020 n'était pas simplement celle des années… 1990?

Newsletters