Life

Quand les grands du foot étaient acteurs

Slate.fr, mis à jour le 07.04.2010 à 9 h 20

maradona

maradona

Il fut un temps où Edson Arantes Do Nascimento n'était pas encore Pelé. Il jouait au foot, marqua un but d'anthologie, porta le maillot numéro 10... mais il s'appelait Luis Fernandez. C'était en 1981, et Pelé était alors acteur pour le film A nous la victoire, au côté de Silvester Stallone, lui, au poste de goal. Doublée en espagnol, la vidéo se passe de traduction et traduit les talents d'acteur de la légende brésilienne.

 

Un extrait du film «A nous la victoire» (Youtube)

 

Et les génies du ballon rond sont nombreux à s'être prêtés au jeu du grand écran à leurs débuts ou une fois la notoriété acquise. Pelé, Cruyff, Beckenbauer... dans son article «Cuando los cracks fueron actores», le quotidien argentin Clarin retrace le parcours de ceux qui se la jouaient sur le terrain comme devant la caméra. Diego Maradona, véritable dieu en Argentine, en est l'exemple par excellence, sa vie étant, en soi, digne d'un scénario. Mais avant d'acquérir ce statut de symbole national, Maradona avait déjà participé à trois films. En 2008, c'est la consécration: Emir Kusturica réalise sa biographie dans laquelle il joue son propre rôle. Le quotidien argentin n'oublie pas les footballeurs français convoités par le cinéma: Eric Cantona s'est notamment fait remarquer dans Le bonheur est dans le pré et Looking for Eric alors que Zinedine Zidane a joué dans Une équipe de rêve.

[Lire l'article de Clarin]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Diego Maradona/Thbj, via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte