Monde

Plus de 5.000 animaux retrouvés morts dans un entrepôt chinois

Temps de lecture : 2 min

«On aurait dit un véritable enfer», décrit la fondatrice du groupe de protection animale Utopia.

Les animaux ont été laissés sans eau ni nourriture pendant environ une semaine. | PicsbyFran via Pixabay
Les animaux ont été laissés sans eau ni nourriture pendant environ une semaine. | PicsbyFran via Pixabay

Le 22 septembre dernier, dans la ville de Luohe, située dans la province chinoise du Henan, des activistes membres d'un groupe de sauvetage d'animaux ont découvert une scène cauchemardesque. Dans un entrepôt, ils ont trouvé au moins 5.000 animaux domestiques morts, enfermés dans des boîtes en carton.

Parmi ces milliers d'animaux, on pouvait apercevoir des chiens, des chats, des lapins et des cochons d'Inde. Seules 200 bêtes encore vivantes ont pu être sauvées. Elles ont alors été adoptées ou envoyées vers des cliniques vétérinaires pour recevoir des traitements. Les autres étaient morts de soif, de faim, ou d'asphyxie, affirme la fondatrice du groupe de protection des animaux Utopia, Sister Hua, à CBS News.

Ces animaux seraient originaires d'un élevage de la province de l'Anhui, à l'est de la Chine, rapporte le tabloïd chinois Global Times. Ils étaient probablement en route vers leurs nouveaux propriétaires.

En Chine, il est interdit d'expédier des animaux vivants dans des emballages commerciaux ordinaires. Leur voyage se serait donc terminé dans cet entrepôt, l'entreprise de logistique en charge de la livraison ayant refusé de signer et approuver ces envois contraires aux lois en vigueur dans le pays. Toutefois, bien que ces régulations relatives au transport d'animaux existent depuis une trentaine d'années, il n'y a actuellement aucune mesure qui permette de pénaliser les entreprises ne respectant pas ces règles. Il sera par conséquent a priori difficile de punir les responsables de la mort de ces milliers d'animaux, explique l'avocat Zhang Bo au Global Times.

Sans eau ni nourriture

Sister Hua décrit la scène: «La pièce était pleine de colis dans lesquels des milliers d'animaux étaient décédés. Les corps en décomposition empestaient. On aurait dit un véritable enfer.» Mis dans des boîtes avec quelques trous pour leur permettre de respirer, les animaux ont été laissés sans eau ni nourriture pendant environ une semaine, avant d'être découverts par les autorités. Par la suite, une enquête a été ouverte.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Peu après l'opération de sauvetage, Utopia a pris connaissance d'un incident similaire à Dameng, un village avoisinant, où seulement la moitié des 2.000 animaux trouvés ont pu être sauvés. Face à ce désastre, Sister Hua lance un appel aux personnes qui voudraient un animal de compagnie: «Adoptez-le, au lieu de recourir à des ventes et à des envois illégaux d'animaux.»

Newsletters

En Sicile, un village atteint un taux de vaccination de 104%

En Sicile, un village atteint un taux de vaccination de 104%

La vie communautaire de ce petit village sicilien a poussé les habitants à construire un réseau d'entraide et de prévention.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 novembre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 novembre 2021

Naufrage meurtrier au large de Calais, manifestations en Martinique, 49e édition des American Music Awards… La semaine du 20 au 26 novembre 2021 en images.

Comment Interpol est instrumentalisée par les régimes autoritaires

Comment Interpol est instrumentalisée par les régimes autoritaires

L'élection à la tête de l'organisation d'un général émirati visé par une plainte en France pour torture vient rappeler les nombreux détournements de cette police intergouvernementale, notamment dans l'utilisation des notices rouges.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio