Économie

Le supermarché d'entraînement d'Hambourg

Temps de lecture : 2 min

Vous êtes au chômage et voulez travailler dans un supermarché mais n'avez aucune expérience dans ce secteur? Si vous habitez à Hambourg, en Allemagne, une solution existe: un supermarché d'entraînement. Le principe du «Real Life Training» [Formation en situation réelle] est simple: des chômeurs effectuent des tâches comme travailler au stock, conduire des chariots élévateurs ou encore être à la caisse, le tout dans un supermarché reconstitué de plus de 2.000 m2 et dans des conditions proches de celles du monde du travail.

Le site du Spiegel propose un diaporama étonnant de photos de cette initiative destinée à aider les chômeurs à (re)trouver du travail. Si la plupart des produits de cette grande surface «en carton» sont des vrais (environ 6.000), certains emballages de fruits de mers sont justes remplis... d'air. On y retrouve aussi des ballons gonflables en forme d'emballage de fromage.

D'anciens managers de supermarché viennent apprendre les ficelles du métier aux participants, qui effectuent des formations de 40 heures par semaine pendant des périodes allant de six à neuf mois sous la direction de travailleurs sociaux.

[Voir le diaporama sur spiegel.de]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Perfect Supermarket, hellochris, via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

L'austérité aussi est responsable de l'épidémie de rougeole

L'austérité aussi est responsable de l'épidémie de rougeole

Tout n'est pas de la faute des anti-vaccins.

Emplois vacants: le problème n'est pas celui que l'on croit

Emplois vacants: le problème n'est pas celui que l'on croit

Emmanuel Macron a relancé un débat dans lequel les partis pris idéologiques sont tels qu'il est difficile d'y voir clair. Les statistiques nous éclairent pourtant sur la réalité économique.

Le fiasco du premier match de Ligue des champions annonce-t-il le futur du foot à la télé?

Le fiasco du premier match de Ligue des champions annonce-t-il le futur du foot à la télé?

Le modèle est défaillant et les risques de crise systémique bien possibles.

Newsletters