Monde

Le CO2 peut être utile

Temps de lecture : 2 min

Pollution/Jeff Kubina, via Flickr CC License by
Pollution/Jeff Kubina, via Flickr CC License by

Alors que le CO2 est depuis longtemps source de nombreux maux pour les mouvements écologistes et que les entreprises adoptent une image «écologiquement correcte», une approche originale émerge en Espagne. Comme le rapporte El Pais, le dioxyde de carbone augmente la production de certaines plantations, parfois jusqu'à 20%. «Une façon de l'extraire de l'atmosphère tout en lui donnant une valeur ajoutée.» Cet étonnant constat est d'autant plus probant pour les cultures en serres, comme c'est le cas des 26.500 hectares sous plastiques d'Almeria (Andalousie) où sont menés de nombreux projets de ce type. Pour le quotidien espagnol, le principe est simplissime: le CO2 qui, dans l'atmosphère retient une partie de la chaleur émise par la Terre et réchauffe la planète, peut servir à alimenter les plantes, et ainsi accélérer leur développement. Principe simplissime peut-être, mais qui va à l'encontre des idées reçues. Et qui explique pourquoi les agriculteurs ont d'abord cru à de la science-fiction.

L'utilisation du CO2 est aujourd'hui acquise dans la région d'Almeria et s'emploie même parfois dans le cadre d'une production de masse. La centrale à charbon de la multinationale Endesa en est un exemple. Principale centrale électrique et l'une des plus importantes sources d'émission de CO2 en Espagne, elle a mis au point un système astucieux pour ne perdre aucun élément de la production. Une fois le charbon exploité, le CO2 émis est utilisé pour la production de micro-algues non loin de la centrale. Les utilisations potentielles de ces algues sont considérables: antioxydants, biocarburants, etc. Autrement dit, le business du CO2 a de beaux jours devant lui.

[Lire l'article de El Pais]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Pollution/Jeff Kubina, via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

Un sénateur australien déclare être une femme pour pouvoir critiquer l'avortement

Un sénateur australien déclare être une femme pour pouvoir critiquer l'avortement

Un politicien conservateur annonce qu'il veut changer d'identité de genre afin de critiquer l'IVG en paix.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Frappes israéliennes à Gaza, inondations au Koweït, «Camp Fire» en Californie... La semaine du 12 novembre en images. 

Pour une journée à Toronto, Melania Trump a dépensé 150.000 euros en frais d'hôtel

Pour une journée à Toronto, Melania Trump a dépensé 150.000 euros en frais d'hôtel

La première dame n'a pourtant pas passé la nuit à Toronto.

Newsletters