Parents & enfants / Santé

Les enfants, oubliés de la course au vaccin contre le Covid-19

Temps de lecture : 2 min

Un vaccin spécifiquement pour enfant pourrait arriver plus d'un an après celui pour adulte.

Il pourrait ne pas y avoir de vaccins pour la rentrée prochaine. | CDC via Unspash
Il pourrait ne pas y avoir de vaccins pour la rentrée prochaine. | CDC via Unspash

Pour beaucoup, l'arrivée prochaine de vaccins permettant d'immuniser contre le Covid-19 est la lumière au bout du tunnel. Dès l'isolation du virus par la Chine le 7 janvier, des laboratoires du monde entier se sont lancés dans des recherches effrénées afin de trouver le vaccin qui pourrait mettre la crise sanitaire derrière nous.

Seulement, d'après un reportage du New York Times, les vaccins pour enfant pourraient devenir disponibles bien plus tard que ceux pour adulte. «J'ai peur que nous n'ayons pas de vaccin pour enfant prêt pour la rentrée scolaire de l'année prochaine», explique Evan Anderson, un pédiatre à l'hôpital pour enfant d'Atlanta et professeur de médecine.

La création d'un vaccin respecte plusieurs étapes, qui suivent un rigoureux protocole scientifique afin de diffuser à travers la population un produit qui soit sûr et efficace. Une fois prêt à être testé, il est d'abord inoculé à des animaux, puis à des êtres humains lors de tests cliniques.

Heureusement, la recherche va vite et les tests cliniques pour des dizaines de vaccins contre le Covid-19 ont déjà commencé. Seulement, d'après le New York Times, aucun vaccin américain conçu spécifiquement pour les enfants n'est encore entré en phase de tests cliniques.

Besoins spécifiques

Dans un article publié dans le journal scientifique Clinical Infectious Diseases, Evan Anderson et d'autres médecins dénoncent le fait que les vaccins pour enfants n'aient pas droit au processus accéléré du vaccin pour adultes.

Ils estiment que le rôle des enfants dans la transmission du SARS-CoV-2 a été «grandement sous-évalué» et que le retard pris par les vaccins leur étant destinés risque de «prolonger l'impact sur [leur] éducation, leur santé et leur bien-être» et délaie donc la fin de crise.

En effet, les enfants ont besoin de vaccins spécifiques. Par exemple, une inflammation bénigne pour les adultes des voies respiratoires peut, chez les plus jeunes, être beaucoup plus grave. Or, les test peuvent prendre beaucoup de temps. Notamment lors de la phase 3, qui nécessite un grand nombre de volontaires, souvent longs à recruter.

Newsletters

Ne pas fermer les écoles était une décision économique et non pas éducative

Ne pas fermer les écoles était une décision économique et non pas éducative

[BLOG You Will Never Hate Alone] Je serais plus inquiet pour un enfant qui aura eu un de ses parents atteint d'une forme de Covid grave que pour celui dont la scolarité aura connu une traversée du désert.

Lettre à un parent en «continuité pédagogique»

Lettre à un parent en «continuité pédagogique»

Tu es un bon prof, tu es mon seul repère et tu permets à ton enfant de garder le lien avec sa classe, son enseignant, son école.

Désolé, les enfants, mais votre «Roblox», là, c'est nul

Désolé, les enfants, mais votre «Roblox», là, c'est nul

En ces périodes où on les autorise à passer plus de temps devant les écrans, les enfants méritent un meilleur jeu en ligne.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters