Société

Les secrets d'un bon travail d'équipe

Temps de lecture : 2 min

Les équipes les plus performantes ne sont pas nécessairement celles qui regroupent les individus au plus haut QI.

Communiquer est primordial pour réussir un travail d'équipe. | You X Ventures via Unsplash
Communiquer est primordial pour réussir un travail d'équipe. | You X Ventures via Unsplash

Comment faire pour qu'un travail d'équipe soit efficace? C'est la question sur laquelle Anita Woolley, maîtresse de conférences en comportement organisationnel à l'université Carnegie-Mellon, s'est penchée.

On imagine traditionnellement qu'une équipe de travail est meilleure lorsque les individus qui la forment sont intelligents et ont un QI élevé. Anita Woolley, quant à elle, s'est demandé si l'intelligence collective d'un groupe ne pouvait pas dépasser et transcender l'intelligence personnelle de chaque membre.

En collaborant avec une équipe de recherche de MIT, elle a pu rassembler près de 700 volontaires qui ont d'abord passé, individuellement, des tests d'aptitude intellectuelle. Réuni ensuite en groupe de façon aléatoire, chaque individu a dû travailler en équipe sur certains projets: résoudre des énigmes, mener des négociations, etc.

En observant les participant·es, Anita Woolley remarque que les groupes qui sont les plus performants ne sont pas nécessairement ceux qui regroupent les personnes au plus haut QI. Alors qu'elle constate que les équipes dans lesquelles la compétition se fait ressentir ont tendance à obtenir de moins bons résultats, la chercheuse s'aperçoit que les équipes avec davantage de femmes réussissent mieux que celles composées majoritairement par des hommes. Toutefois, la professeure rappelle que la mixité bonifie le travail d'équipe.

À travers sa recherche, Anita Woolley découvre également que les équipes qui communiquent beaucoup sont plus efficaces que celles dans lesquelles un individu monopolise la parole. Enfin, elle rappelle que les groupes composés de personnes attentives aux réactions de leurs co-équipièr·es sont généralement plus productives. Bien que les capacités individuelles soient importantes, cette étude rappelle qu'un bon travail d'équipe consiste à savoir coordonner les compétences de chaque membre.

Vers un travail d'équipe en ligne

Après avoir constaté ce qui permet à une équipe d'être performante en présentiel, la chercheuse a souhaité savoir si les mêmes mécanismes se reflétaient lorsque le travail s'effectue en ligne et à distance.

Les résultats sont sans équivoque. Cette fois-ci encore, les meilleures équipes sont celles dans lesquelles un réel échange entre l'ensemble des participant·es est instauré, grâce aux outils de communication virtuelle. Toutefois, un élément la surprend: l'attention portée aux réactions des collègues reste un facteur bonifiant le travail d'équipe. Bien que les membres ne puissent pas se voir ni appréhender les expressions faciales des autres, les personnes considérant sincèrement les propos de leurs collègues et leur façon de s'exprimer sont un véritable atout.

Newsletters

«J'ai toujours galéré pour les pantalons»: quand la mode reste bloquée sur les normes

«J'ai toujours galéré pour les pantalons»: quand la mode reste bloquée sur les normes

Lorsqu'on est gros ou en situation de handicap, trouver des vêtements est un défi du quotidien.

Elli, 34 ans: «J'étais vraiment focus sur l'exploration de la bite»

Elli, 34 ans: «J'étais vraiment focus sur l'exploration de la bite»

«Plus je vieillis, moins je serai raisonnable. J'espère avoir un parcours croissant vers le déraisonnable.» Elli est une femme cis de 34 ans qui s'est longtemps définie comme hétérosexuelle, mais qui préfère aujourd'hui le terme...

Comment des militants voulaient faire entrer la pédophilie dans les mœurs

Comment des militants voulaient faire entrer la pédophilie dans les mœurs

Dans les années 1970-1980, ils ont tenté d'obtenir la légitimité de leur pratique, sans succès, comme en a encore témoigné l'affaire Gabriel Matzneff.

Newsletters