Politique / Économie

Fermetures d'usines: le début de la tempête sur l'emploi en France?

Temps de lecture : 2 min

Le fabricant de pneumatiques Bridgestone a annoncé brutalement la fermeture de son usine dans le Pas-de-Calais.

À Béthune, dans le Pas-de-Calais, l'usine de pneus Bridgestone a annoncé cette semaine sa fermeture, laissant sur le carreau près de 900 salarié·es. Certes, les difficultés de ce fabriquant étaient antérieures à la crise du Covid-19, mais l'entreprise a bénéficié de plusieurs mécanismes publics de soutien, comme le CICE –à hauteur de 1,8 million d'euros en 2018– et une aide de la région pour la formation (120.000 euros).

Ce jeudi, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a parlé «d'une décision révoltante, avec une méthode révoltante et des conséquences révoltantes». La ministre du Travail, Elisabeth Borne et le président du conseil régional des Hauts-de-France, Xavier Bertrand ont aussi affirmé «leur désaccord total face à cette annonce».

L'État doit-il conditionner l'octroi des aides publiques au maintien de l'emploi? Comment peut-il sauver des usines? Que faire face à des entreprises qui masquent leurs plans sociaux sous couvert de la crise sanitaire?

Les réponses et analyses de Véronique Reille-Soult, politologue et présidente de Dentsu Consulting, Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, et Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, dans «Politique», l'émission de France 24 présentée par Roselyne Febvre, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

Changement de plan

Changement de plan

[Épisode 8] Najwa doit encaisser le départ d'Aglaé avant de pouvoir accueillir le nouveau Totem. Une nomination qui ne va pas du tout l'enchanter.

Éducation nationale: y a-t-il un problème Blanquer?

Éducation nationale: y a-t-il un problème Blanquer?

Les enseignants observent une dégradation sans précédent de l'école publique depuis la prise de fonction du ministre.

Mon Europe à moi: «Pourquoi ne réforme-t-on pas la PAC pour aider le bio?»

Mon Europe à moi: «Pourquoi ne réforme-t-on pas la PAC pour aider le bio?»

Premier budget de l'UE, la Politique agricole commune favorise largement les grosses exploitations conventionnelles. La faute, en partie, des États, dont la France.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio