Monde

Pour lutter contre l'exode rural, la Suède ouvre des supermarchés automatiques

Temps de lecture : 2 min

Des milliers d'épiceries ont fermé au cours des dernières décennies, laissant de nombreuses zones rurales sans commerces.

Avec des supermarchés sans personnel, les client·es règlent tous leurs achats sur leur smartphone. | Stanislav Kondratiev via Unsplash
Avec des supermarchés sans personnel, les client·es règlent tous leurs achats sur leur smartphone. | Stanislav Kondratiev via Unsplash

«C'est un peu bizarre, reconnaît Emma Nilsson. C'est étrange d'avoir un magasin sans personne à qui dire “bonjour”. Mais si c'est la seule alternative pour maintenir une certaine forme de vie dans un petit village comme celui-ci, alors c'est vraiment une bonne chose.»

Emma Nilsson habite à Eket, une localité aussi verdoyante que pluvieuse de 400 habitant·es, située dans le comté de Skåne, à l'extrême sud de la Suède. Autrefois, un petit supermarché permettait aux habitant·es de faire quelques courses, mais comme la population diminuait, il a dû fermer.

Depuis un an et demi, la start-up suédoise Lifvs a décidé d'ouvrir une série de supermarchés automatiques et sans personnel, dans les communes rurales qui ont vu leurs petites épiceries fermer les unes après les autres. Les magasins se présentent comme des containers de vingt-deux mètres carrés, dans lesquels un mur de réfrigérateurs fait face à quelques rayonnages. Les client·es choisissent un produit et le payent directement via une application bancaire. Dix-neuf magasins de ce type ont été installés depuis le début du projet.

Déserts commerciaux

En 1985, la Suède comptait 8.500 supermarchés. En 2010, elle n'en avait plus que 3.500. Dans les zones rurales les plus reculées, l'absence chronique de commerces finit par pousser les habitant·es à déménager dans des villes.

À terme, Lifvs envisage de créer un réseau de supermarchés plus important, qui pourrait fonctionner avec un·e seul·e employé·e tournant sur quatre à cinq sites différents.

Pour Daniel Lundh, qui a cofondé la start-up avec Bea Garcia en 2018, les magasins automatisés proposés par Amazon Go ou Auchan Minute ne représentent pas un marché concurrent, dans la mesure où il s'agit de magasins de proximité urbains. Le format en container des magasins permet d'ailleurs de changer de site relativement facilement si le projet ne prend pas dans une certaine commune.

Newsletters

La ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande se sépare de son sorcier

La ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande se sépare de son sorcier

Le conseil municipal a mis un terme au contrat de Ian Brackenbury Channell après vingt-trois années de magie et de divertissement.

«Tourista», un podcast pour découvrir les merveilles (et les pépins) du voyage

«Tourista», un podcast pour découvrir les merveilles (et les pépins) du voyage

Tous les quinze jours, Maxime Musqua, Marie de Brauer et leurs invités nous emmènent à l'aventure, pour le meilleur et pour le pire.  

La bonne surprise d'un couple en découvrant leur excédent de bagage

La bonne surprise d'un couple en découvrant leur excédent de bagage

En ouvrant leurs valises à l'aéroport, ni les deux Texans ni le personnel de la South West Airlines ne s'attendait à trouver ce passager bien installé dans une botte de cow-boy.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio