Parents & enfants

Trois bingos de la rentrée 2020, édition spéciale Covid-19

Temps de lecture : 2 min

La rentrée était déjà propice aux angoisses en tous genres. Nous n'avons encore rien vu.

Une journée assez cruciale, donc truffée d'angoisses. | Marie via Flickr
Une journée assez cruciale, donc truffée d'angoisses. | Marie via Flickr

Pré-rentrée des enseignant·es le lundi 31 août, rentrée des élèves le mardi 1er septembre... Sur le plan du calendrier, l'année 2020-2021 démarre de façon on ne peut plus classique. Le contexte, lui, est très différent de d'habitude. D'où ces nouvelles grilles de bingo de la rentrée, adaptées à la situation actuelle.

Le bingo de la pré-rentrée

Pour les profs, c'est toujours un moment interminable, avec des réunions qui auraient pu être des mails. Les ancien·nes n'apprennent absolument rien, les nouvelles recrues plient sous le poids des informations à retenir... Bref, c'est pénible pour tout le monde (sauf pour une poignée d'inconscient·es ravi·es d'être là).

Le bingo de la rentrée

Une journée assez cruciale, donc truffée d'angoisses: les élèves se demandent à quelle sauce on va les manger (et si Enzo sera dans leur classe), les profs tâchent de faire bonne impression (quelques heures peuvent suffire à vous créer une réputation de cible idéale pour les éléments les plus perturbateurs)... Et la situation sanitaire risque de compliquer encore un peu les choses.

Le bingo des parents

Les premiers soirs, il faut faire la liste des fournitures manquantes, remplir des fiches à n'en plus finir, recouvrir des cahiers et des manuels, et tenter de savoir comment se sentent les enfants. Bienvenue dans la vie de parents.

Newsletters

Pour une bonne relation parents-enfants, n'attendez pas trop de l'autre

Pour une bonne relation parents-enfants, n'attendez pas trop de l'autre

La quête de la perfection peut d'ailleurs être contre-productive.

En Inde, des parents poursuivent leur fils en justice pour ne pas avoir fait d'enfant

En Inde, des parents poursuivent leur fils en justice pour ne pas avoir fait d'enfant

Dans l'État indien de l'Uttarakhand, Shrey Sagar et sa femme sont en procès pour n'avoir toujours pas procréé après six ans de mariage.

Sur les forums de grossesse, la «positivité toxique» a cédé sa place aux scénarios d'horreur

Sur les forums de grossesse, la «positivité toxique» a cédé sa place aux scénarios d'horreur

C'est pire, et ça fait flipper les futures mères plus que ça ne les aide.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio