Boire & manger / Santé

Le confinement a pu réveiller les troubles alimentaires

Temps de lecture : 2 min

Le stress engendré par cette période puis par le déconfinement a fait resurgir les troubles alimentaires d'ancien·nes malades, rendant difficile un retour à la normale.

L'absence d'interactions sociales au moment du repas peut exacerber les troubles alimentaires. | Szabo Viktor via Unsplash
L'absence d'interactions sociales au moment du repas peut exacerber les troubles alimentaires. | Szabo Viktor via Unsplash

Pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19, certains parents ont été confrontés à l'isolement. À présent, ils sont en proie à la pression liée à la réintégration dans un monde qui a changé et doivent se réapproprier leur corps qui n'a presque pas quitté la maison pendant cinq ou six mois.

Pour les parents ayant des antécédents de régimes ou de troubles alimentaires, la monotonie du rythme familial et la gestion permanente des repas des enfants ont pu provoquer un retour des habitudes pernicieuses, comme sauter un repas ou se gaver puis se faire vomir, relate The New York Times.

Effet pervers du confinement

Aux États-Unis, la National Eating Disorder Association a constaté une augmentation de 78% des messages envoyés à son service d'assistance téléphonique en mars et avril par rapport à la même période l'année dernière. Et une étude australienne portant sur 5.469 personnes, publiée le mois dernier, a révélé que 64,5% des sondé·es ayant des antécédents de troubles alimentaires ont déclaré limiter davantage leur consommation de nourriture depuis la pandémie, tandis que 35,5% ont fait état d'une augmentation de leur frénésie alimentaire.

«Au fond, les comportements alimentaires désordonnés sont des stratégies d'adaptation», analyse Lisa Du Breuil, psychothérapeute qui traite les troubles alimentaires au Massachusetts General Hospital. «Quand nous sommes stressés, nous nous rabattons sur ce qui nous est le plus familier. Nous vivons tous avec cette menace existentielle permanente. Bien sûr, cela va se manifester dans la manière de s'alimenter.»

«Avant la mise en place du confinement, vous aviez des pauses déjeuner, la journée d'école, l'heure du coucher et tous ces autres indices externes qui, autrefois, fournissaient une structure pour les activités de base d'autogestion de la santé», rappelle Ayana Habtermariam, une thérapeute nutritionniste de Virginie. «Les parents doivent maintenant se recréer par eux-mêmes.»

Double effet du confinement

«Les troubles de l'alimentation se développent dans l'isolement, car il y a déjà tellement de honte et de stigmatisation que beaucoup de comportements se tiennent en secret», abonde Rachel Millner, thérapeute spécialisée dans les troubles alimentaires. «Lorsque vous êtes littéralement isolé toute la journée et que vous n'avez pas les mêmes possibilités de vous asseoir et de manger avec d'autres personnes, le trouble s'intensifie.»

Au fur et à mesure que la pandémie progresse, les thérapeutes affirment que le bilan de cet isolement ne fait que s'aggraver, car les individus se sentent de plus en plus anxieux, déprimés et seuls.

Mais la réouverture des villes apporte de nouveaux stress. Après tout, l'isolement offre un petit répit à l'insatisfaction corporelle. «J'ai beaucoup de patients qui ont ressenti un certain soulagement de se concentrer sur leur corps, parce qu'ils ne voient pas d'autres personnes et qu'ils peuvent passer la journée dans des vêtements confortables», constate Rachel Millner.

Newsletters

La Bonne Étape, le bonheur en Provence

La Bonne Étape, le bonheur en Provence

Ce Relais & Châteaux étoilé au Michelin est une étape de gueulardise et d'amitié.

Salade pastèque et pecorino, ou la flemme d'aller acheter de la feta

Salade pastèque et pecorino, ou la flemme d'aller acheter de la feta

La fin des beaux jours pour le cordon bleu, c'est comme la fin de l'œuvre pour l'artiste: on balance trois bricoles dans une assiette, donnant l'impression de n'en avoir rien à foutre.

Ce que vous ne savez probablement pas sur la tequila

Ce que vous ne savez probablement pas sur la tequila

Confectionné à partir d'agave bleu, cet alcool est un mezcal aux multiples particularités.

Newsletters