Culture

Une méthode pour trier et ranger toutes vos photos

Temps de lecture : 2 min

La tâche peut sembler décourageante, surtout quand on a laissé le temps filer. Voici quelques moyens simples de s'en sortir.

Trier ses photos permet de sélectionner les instants de vie les plus importants. | Soragrit Wongsa via Unsplash
Trier ses photos permet de sélectionner les instants de vie les plus importants. | Soragrit Wongsa via Unsplash

Passer plus de temps à la maison a permis de s'attaquer à toutes sortes de projets ambitieux. Pourtant, une tâche semble toujours reléguée à plus tard: organiser nos centaines, voire milliers de photographies imprimées ou numériques.

Il n'y a pourtant pas de meilleur moment que le confinement pour briser l'inertie, relate The New York Times.

«Plus nos photos sont visibles et accessibles, plus nous avons de chances de nous rappeler pourquoi nous aimons les personnes qui font partie de notre vie», explique Eric Niloff, cofondateur et directeur général d'EverPresent, une société basée à Boston qui numérise et organise des photos de famille.

Que vous ayez des centaines de gigaoctets de photos dans votre ordinateur ou des boîtes à chaussures remplies de clichés depuis des années, voici quelques moyens simples de cataloguer et d'organiser vos images.

Un rendez-vous régulier

Pour commencer, il ne faut pas vouloir s'attaquer à toutes les photos d'un coup, au risque d'être submergé·e. Prévoyez des moments spécifiques chaque semaine. Par exemple, attaquez-vous à deux ans de photos à la fois, ou consacrez deux heures de votre temps chaque semaine. Rassemblez toutes vos photos en un seul endroit, une pièce ou un ordinateur pour les photos numériques. Ensuite, organisez des piles physiques sur le sol, «je garde», «je jette» et «peut-être».

Cathi Nelson, la fondatrice de Photo Managers, une communauté mondiale d'organisateurs de photos, utilise un système de priorisation en quatre catégories: «album» (les meilleures photos dignes d'un album physique ou en ligne), «sauvegarde» (les photos que vous voulez conserver sous une forme quelconque mais qui n'ont pas besoin d'être accessibles), «poubelle», et «histoires» (les photos qui évoquent un grand souvenir, qui valent donc la peine d'être conservées).

«Ce processus suscite beaucoup d'émotions, vous allez ressentir de la nostalgie et de la tristesse, témoigne Cathi Nelson. Mais ne vous perdez pas trop: ne regardez chaque photo que deux ou trois secondes, au maximum».

Trier pour mieux profiter

Fixez-vous des objectifs, comme la règle des 80-20. Lorsque vous avez fini de trier, 80% de vos clichés doivent être destinés à la poubelle, qu'ils soient physiques ou numériques. Si vous vous réjouissez de voir la pile des 20% restants, c'est que vous êtes en progrès.

Une fois le tri effectué, il vous reste à organiser vos tirages, soit par années, soit par thématiques. L'avantage du classement par années est qu'il permet de retracer chronologiquement votre vie et celle de vos proches et donc de revivre votre évolution. Concernant le tri thématique (voyages, fêtes, événements familiaux...), il permet de revivre des instants et de constater les changements au fil des années.

Eric Niloff suggère de réserver des intervalles réguliers –cinq minutes par semaine, le dernier dimanche de chaque mois– pour passer en revue les nouvelles images.

Newsletters

Jusqu'au XIXe siècle, le couvre-feu était la norme

Jusqu'au XIXe siècle, le couvre-feu était la norme

Ce qui s'apparente à une mesure militaire est, au regard du temps long, d'abord une mesure de police chrétienne visant à mieux différencier le cycle du jour de celui de la nuit.

«Où suis-je?» de Bruno Latour, un conte pour mordre sur nos habitudes de pensée

«Où suis-je?» de Bruno Latour, un conte pour mordre sur nos habitudes de pensée

Le nouveau livre du philosophe poursuit sa réflexion pour répondre à l'état climatique actuel, à la fois aggravé et éclairé par la pandémie.

Tout ce que l'on sait de la vie sexuelle des Néandertaliens

Tout ce que l'on sait de la vie sexuelle des Néandertaliens

Il y a des milliers d'années, les hommes et femmes de la Préhistoire avaient une vie sexuelle. Logique, sinon nous ne serions pas ici pour en parler.

Newsletters