Boire & manger / Santé

Comprendre son rythme circadien peut aider à perdre du poids

Temps de lecture : 2 min

Ne négligeons pas l'heure à laquelle nous mangeons.

Le rythme circadien régule le rythme veille-sommeil du corps sur vingt-quatre heures, mais aussi la digestion, le métabolisme et l'appétit. | Free-Photos via Pixabay
Le rythme circadien régule le rythme veille-sommeil du corps sur vingt-quatre heures, mais aussi la digestion, le métabolisme et l'appétit. | Free-Photos via Pixabay

Pour perdre du poids, nous pouvons avoir tendance à nous concentrer sur les calories. Cependant, l'heure à laquelle nous mangeons peut aussi avoir une influence sur l'amaigrissement, rapporte le Science Times.

Respecter le rythme circadien

Le cycle circadien régule le rythme veille-sommeil du corps sur vingt-quatre heures, mais aussi la digestion, le métabolisme et l'appétit. Le comprendre peut donc aider à perdre du poids.

Une équipe de recherche de l'université d'Aberdeen a analysé certaines études menées sur des personnes dont le rythme circadien a été déréglé volontairement. Elle a observé que le syndrome de l'alimentation nocturne, c'est-à-dire la consommation de plus de 25% des calories quotidiennes pendant la nuit, avait un impact sur les hormones impliquées dans la régulation de l'appétit, de la dépense énergétique et des niveaux de glucose. Le gain de poids était favorisé du fait de l'augmentation de l'appétit le soir et d'une diminution de l'énergie.

Les scientifiques ont également constaté que maintenir des habitudes régulières de sommeil aide le corps à fonctionner correctement. Toutefois, ces spécialistes recommandent de poursuivre les études sur l'être humain pour confirmer l'existence ou non d'un lien entre la perturbation du rythme circadien et la prise de poids.

Perte de poids et heures de repas

L'heure de la journée aurait aussi une influence sur l'équilibre énergétique et sur le poids, rapportent d'autres études. Le moment du repas peut favoriser une prise de poids. Si vous mangez régulièrement le soir, cela peut dérégler le rythme circadien et donc diminuer la régulation de l'appétit. Dîner copieusement baisse aussi les niveaux d'énergie, ce qui rend les gens moins enclins à faire de l'exercice le lendemain à cause de la fatigue.

De plus, limiter la fenêtre d'alimentation dans la journée à, par exemple, huit heures (de 10 heures à 18 heures) semble favoriser la perte de poids. Il a aussi été démontré que les personnes qui sautent le petit-déjeuner ont souvent tendance à grignoter davantage le soir. Par rapport à celles qui ne prennent pas de petit-déjeuner, celles qui le font ont tendance à maigrir davantage.

Bien que les connaissances scientifiques ne soient pas encore suffisantes pour attester avec certitude d'un lien de causalité entre la perte de poids et le fait de manger la journée plutôt que la nuit, les résultats actuels semblent aller dans ce sens.

Newsletters

Les repas sans viande à la cantine ne défavorisent pas les plus précaires

Les repas sans viande à la cantine ne défavorisent pas les plus précaires

Si les ministres pouvaient lire les rapports des établissements publics placés sous leur tutelle, ou simplement faire une rapide recherche sur internet, ça leur éviterait de dire des âneries. Le nerf de la guerre, c'est l'accès aux légumes frais.

Poilâne, l'art du pain français à l'ancienne

Poilâne, l'art du pain français à l'ancienne

Apollonia Poilâne révèle dans une autobiographie les secrets des pains de la célèbre boulangerie familiale, et livre des recettes pour reproduire certaines créations phares.

La junk food est-elle addictive (en plus d'être mauvaise pour la santé)?

La junk food est-elle addictive (en plus d'être mauvaise pour la santé)?

Des scientifiques affirment que les produits transformés créent un phénomène de dépendance dans notre cerveau.

Newsletters