Santé

Le miel pourrait être plus efficace que certains médicaments

Temps de lecture : 2 min

Contre la toux et le rhume, mieux vaudrait privilégier cette substance produite par les abeilles.

Une alternative sérieuse aux antibiotiques. | Arwin Neil Baichoo via Unsplash
Une alternative sérieuse aux antibiotiques. | Arwin Neil Baichoo via Unsplash

Une équipe de recherche a découvert que le miel serait plus efficace pour soulager les symptômes du rhume et de maladies comme la grippe que certains remèdes habituels. Cet aliment pourrait même constituer une alternative plus sûre, moins coûteuse et plus facilement accessible que les antibiotiques, rapporte CNN.

Ces scientifiques veulent encourager les médecins à envisager de le recommander aux patient·es au lieu de prescrire des antibiotiques, qui peuvent provoquer des effets secondaires et entraîner une résistance lorsqu'ils sont trop consommés.

Soigner les voies respiratoires

Le miel est utilisé depuis longtemps comme remède à domicile contre la toux, mais son efficacité dans le traitement de maladies courantes n'a pas fait l'objet de recherches approfondies.

Des médecins de l'Université d'Oxford et du département des sciences de la santé des soins primaires de Nuffield ont analysé les données existantes pour déterminer comment les symptômes des infections des voies respiratoires supérieures (IVRS) y répondaient.

Les IVRS sont des maladies courantes, semblables au rhume, qui affectent le nez, les sinus, le pharynx ou le larynx. «Le miel était plus efficace que les soins habituels pour l'amélioration des symptômes des infections des voies respiratoires supérieures», ont écrit les scientifiques dans la revue BMJ Evidence-Based Medicine. «Il offre une alternative largement disponible et bon marché aux antibiotiques. Le miel pourrait contribuer aux efforts visant à ralentir la propagation de la résistance aux antimicrobiens, mais d'autres essais de haute qualité, contrôlés par placebo, sont nécessaires.»

Des recherches à approfondir

Les organismes de santé publique du Royaume-Uni ont mis en garde à plusieurs reprises contre les dangers d'une utilisation excessive des antibiotiques. En 2018, ils ont déclaré que des millions de procédures chirurgicales pourraient devenir mortelles si l'effet des antibiotiques est diminué par une surprescription.

Aubaine, un large catalogue de recherches antérieures a prouvé que le miel avait le pouvoir de tuer les bactéries. Des études ont montré qu'il est efficace contre des douzaines de souches, dont E. coli et la salmonelle. Un type spécifique de miel de Nouvelle-Zélande, appelé Manuka, et le miel de Tualang de Malaisie ont montré qu'ils combattaient le staphylocoque et la bactérie digestive responsable des ulcères gastro-duodénaux, H. pylori.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Petit bémol: en examinant les études qui comparaient le miel à un placebo, les scientifiques n'ont pas pu parvenir à la même conclusion que celle tirée en examinant les autres études comparatives. Cette comparaison devra faire l'objet de recherches plus approfondies.

Newsletters

En Sicile, un village atteint un taux de vaccination de 104%

En Sicile, un village atteint un taux de vaccination de 104%

La vie communautaire de ce petit village sicilien a poussé les habitants à construire un réseau d'entraide et de prévention.

Dépression post-partum: un rendez-vous ne suffira pas

Dépression post-partum: un rendez-vous ne suffira pas

Dès 2022, le suivi des dépressions post-accouchement se dotera d'une nouvelle étape: une consultation de contrôle autour de la cinquième semaine. Un pas encore trop modeste pour une maladie qui touche jusqu'à une mère sur trois.

Omicron: ce que vous devez savoir sur le nouveau variant du Covid-19

Omicron: ce que vous devez savoir sur le nouveau variant du Covid-19

Le nouveau variant détecté ce mardi suscite des inquiétudes, mais nous manquons encore de recul pour évaluer ses effets réels.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio