Santé

Est-il vraiment nécessaire de désinfecter toutes les surfaces?

Temps de lecture : 2 min

Après la panique des premières semaines d'épidémie de Covid-19, la frénésie générale de nettoyage et désinfection semble se calmer.

Le coronavirus ne reste que soixante-douze heures au maximum sur le plastique et l'acier. | CDC via Unsplash
Le coronavirus ne reste que soixante-douze heures au maximum sur le plastique et l'acier. | CDC via Unsplash

Pendant le confinement, nombre d'entre nous se sont surpris à désinfecter toutes leurs courses en revenant du supermarché, ou à nettoyer toutes les surfaces fréquemment touchées. Pourtant, à mesure que les semaines passent, la menace du Covid-19 semble parfois oubliée et un relâchement général semble s'installer. Alors, est-il réellement important d'astiquer chaque surface de nos intérieurs pour se protéger du coronavirus?

«Je ne vais pas dire qu'il y a un risque zéro, explique David Dowdy, professeur d'épidémiologie. Mais si vous réfléchissez à la quantité de virus susceptible d'être présente sur plusieurs de ces surfaces par rapport à la quantité de virus présent dans une toux ou un éternuement, la surface est relativement petite par rapport à la taille du nuage de particules que quelqu'un peut générer en toussant ou en éternuant.»

Sans être inconscient·e, il s'agit donc de nettoyer de façon intelligente nos foyers pour ne pas prendre de risques inutiles. De même, si vous ou une personne au sein de votre domicile est infectée par le virus, prenez garde à nettoyer méticuleusement les surfaces potentiellement contaminées, car le risque de transmission augmente considérablement.

Les smartphones, poignées et volants sont des nids à microbes

Nettoyer intelligemment, c'est choisir de prêter attention aux zones et surfaces à risques, afin d'y accorder un soin particulier. Ainsi, n'oubliez pas de nettoyer très fréquemment votre téléphone portable, spécialement lorsque vous rentrez de l'extérieur. Il est toujours à vos côtés, dans une poche ou dans vos mains et est un véritable paradis pour les bactéries. Il en va de même pour tous les écrans tactiles du foyer: montres connectées, tablettes ... Ne faites pas de quartier.

On y pense rarement, mais la voiture est elle aussi un nid à germes. Munissez-vous de lingettes désinfectantes et frottez votre volant et les poignées de portières, ainsi que le levier de vitesses, le frein à main et tous les boutons de votre tableau de bord –on n'est jamais trop prudent. L'astuce pratique, c'est de conserver ces lingettes dans la voiture, pour pouvoir faire un brin de ménage dès que nécessaire. Songez également à vous équiper d'un gel hydroalcoolique qui restera dans votre véhicule, afin de pouvoir désinfecter vos mains dès que vous y entrez.

Pour finir, attaquez-vous à la poignée de porte de votre domicile –aux autres également, elles n'y échappent pas. Lorsque vous rentrez de l'extérieur, c'est celle que vous touchez en premier et à ce titre elle ramasse tous vos microbes. Conserver une poignée propre, c'est l'assurance d'éviter une contamination de tout votre domicile.

Conservez les bons gestes

Gardez à l'esprit que le Covid-19 circule toujours, il importe donc de conserver les bons gestes. Prenez la bonne habitude de vous laver les mains pendant au moins trente secondes très régulièrement pour vous protéger ainsi que votre entourage.

Mais il est inutile de récurer votre intérieur de fond en comble. De plus, l'OMS indique que le Covid-19 survit au maximum soixante-douze heures sur une surface plastique ou sur l'acier.

Newsletters

Que faire si votre enfant montre des signes de régression à cause du Covid-19?

Que faire si votre enfant montre des signes de régression à cause du Covid-19?

Certains petits peuvent recommencer à se réveiller la nuit, à sucer leur pouce, à piquer des crises ou à faire pipi au lit.

Le président polonais Andrzej Duda testé positif au Covid-19

Le président polonais Andrzej Duda testé positif au Covid-19

Le secrétaire d'État à la présidence polonaise Błażej Spychalski a également été mis en quarantaine.

L'OMS collabore avec Wikipédia contre la désinformation sur le Covid-19

L'OMS collabore avec Wikipédia contre la désinformation sur le Covid-19

L'Organisation mondiale de la santé espère ainsi prévenir une prochaine «infodémie».

Newsletters