France

Les poissons d'avril, mieux vaut en rire

Slate.fr, mis à jour le 01.04.2010 à 18 h 27

Quand on en vient à l'art de la fausse nouvelle, plusieurs écoles se disputent la palme. Il y a les traditionnalistes, qui recyclent chaque année l'arrestation d'Oussama Ben Laden. Rien de plus normal quand on connaît les origines médiévales du poisson d'avril, issu d'un changement de calendrier sous Charles IX. Il y a ceux, plus progressistes, qui surfent sur la vague de l'actualité pour ménager le doute. Avec des personnalités politiques aussi sémillantes que Georges Frêche ou Frédéric Lefebvre, ce n'est pas très étonnant. Il y a les puristes, enfin, qui ne manquent jamais une occasion pour pratiquer le gag cryptique, réservé aux initiés. Bolloré actionnaire d'Arrêts sur Images? Oh oh oh, on se gausse. Petite sélection plus ou moins digeste.

Le poisson d'avril régional

364 jours par an, on se délecte des faits divers fous mais vrais de La Provence ou de Nord-Eclair. C'est souvent cynique et de mauvais goût, soit. Il n'y a rien de drôle à voir «une Roumaine frapper un policier avec un bébé». Mais le 1er avril, les localiers ont plutôt tendance à mettre de l'eau dans leur vin. Exit donc les escapades zoophiles, place au canular inoffensif. Cette année, Le Populaire du Centre nous apprend ainsi que les surfeurs pourront bientôt délaisser Hossegor ou Lacanau pour s'adonner aux joies de leur sport sur le lac de Vassivière, près du plateau de Millevaches. Google Map à l'appui, le journaliste soutient mordicus que la société américaine «Fish & Waves» (sic) est en train de construire un générateur de vagues unique au monde, «capable de produire des vagues [...] d'une régularité digne des plus beaux spots hawaiiens». Pour ne pas froisser votre fidèle lectorat et faciliter le référencement, n'oubliez pas la régle d'or: un tag «poisson» et «avril» sur l'article. On ne sait jamais...
Du côté de Lyon Plus, on donne dans le calembour gras avec les rôtisseries de la Maison Poulaga. Sur la photo de l'article, on voit un faux policier, casquette «poulet» vissée sur le crâne, poser fièrement devant ses véhicules de livraison aux couleurs de la gendarmerie nationale. En parcourant les quelques lignes d'une information digne de The Onion, on apprend même que les clients seront accueillis au téléphone par un «Allô mon poulet». Où s'arrêtera le progrès?

La vanne que tout le monde attend

Personne ou presque n'aime Raymond Domenech. Plutôt que de tomber à bras raccourcis sur le sélectionneur de l'équipe de France, Lequipe.fr vient apporter sa pierre à l'édifice du débat passionné autour de sa succession. La (fausse) information? Emmanuel Petit, vainqueur de la Coupe du Monde avec les Bleus en 1998, prendrait les rênes de la sélection juste après la Coupe du Monde. «C'est d'autant plus étonnant que j'ai pas mal critiqué Jean-Pierre Escalettes (le président de la Fédération, ndlr) par le passé, déclare le vrai-faux coach sur le site dont il est par ailleurs consultant. C'est bien. Ça prouve que l'on peut changer.» Le patron de la FFF appréciera l'hommage appuyé.

La blague de geek

Rire sous cape en petit comité a parfois du bon. Sur le Journal du Net, c'est un festival, ponctué de gifs animés (un poisson qui joue du piano): «Chatroulette invente les entretiens d'embauche aléatoires», «Yahoo rachète Voilà pour se relancer en France», «Google menace de quitter la France», les allusions technophiles se bousculent au portillon. Variante du genre, la blague de hipster. Altreport, le site des branchés à roulettes, affirme que Congratulations, le nouvel album de MGMT, serait crédité d'un 10/10 par Pitchfork, l'agence de notation de la culture indie. On se demande encore de qui ils se moquent le plus.
Le 1er avril est peut-être une tradition franco-française, il a essaimé jusque chez les grands manitou de l'internet mondial. Ainsi, Google est fier d'informer la planète qu'il est en train de devélopper une déclinaison de son outil de traduction... pour les animaux, dans le but avoué de rendre la communication universelle.

Le canular à double lecture

Chez les poissons d'avril, il y a les saumons, ceux qui remontent le courant pour taquiner la classe politique (ou diffuser un dangereux message propagandiste, c'est une question de point de vue). L'Express, par exemple, propose un diaporama du véritable remaniement ministériel, celui qui s'est tramé dans l'ombre, à l'écart des regards inquisiteurs de la presse. Georges Frêche ministre des cultes, Dominique de Villepin à la justice, Alain Joyandet aux Transports ou Alain Juppé aux Anciens combattants, cette sélection a des allures de dream team. Dans un autre genre, Rue89 nous apprend la création d'un logiciel «d'aide à la décision», nommé B-6, et chargé d'assister le président «débutant en informatique» dans l'impulsion des réformes. La blague est tellement bien orchestrée que certains internautes ont mordu à l'hameçon, déversant leur colère sur le méchant «type aux manettes». Dans sa tombe, Philip K. Dick applaudit.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: Des poissons morts flottent à la surface d'un étang / REUTERS, Tobias Scwharz

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
blaguecanulargagpoissonsLiens
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte