Life

Les «ç» peuvent coûter cher sur iPhone

Slate.fr, mis à jour le 01.04.2010 à 9 h 14

L'association 60 Millions de consommateurs incite les possesseurs d'iPhone à être prudents lorsqu'ils envoient des SMS: la lettre «ç» compte pour pour plusieurs dizaines de caractères et certains consommateurs ont ainsi été surfacturés, payant plusieurs SMS pour l'envoi d'un seul.

Factures à l’appui, [Patrick, abonné SFR,] montre que certains messages lui sont facturés deux fois, d’autres cinq, d’autres dix… jusqu’à 37 fois pour un même SMS ! [...] Anne-Sophie, victime d’un problème similaire il y a plus d’un an [chez Orange] : «On m’a dit que, pour une raison inconnue, l’appareil pouvait compter un “ç” pour 53 caractères»

L'association de consommateurs explique ne pas connaître exactement l'ampleur du problème mais recense plusieurs cas similaires. Apple ne lui a pas encore fourni d'explications sur ce bug. Il faut toutefois relativiser: beaucoup de propriétaires d'iPhone disposent d'un forfait SMS illimités.

Lefigaro.fr revient sur cette affaire et explique qu'il ne s'agit pas d'un problème spécifique à l'iPhone. Attention, c'est un peu technique:

Il s'agit à l'origine d'une limitation du protocole des SMS, déjà ancien, dont l'alphabet ne contient qu'une table de 127 caractères. Parmi ceux-ci figurent toutes les lettres de «a» à «z», en majuscule et en minuscule, les chiffres de 0 à 9, quelques caractères spéciaux («%», «€», «&»), des signes de ponctuation et certaines lettres accentuées. En revanche, cette liste a des trous. Nulle trace du «ç» et du «ë», par exemple, pourtant très utiles en français. Si le SMS est resté depuis ses débuts techniquement très limité, il est tout de même possible d'envoyer des messages contenant ces caractères manquants, qui n'avaient pas été prévus. Et c'est ici que cela se complique. Dans ce cas, une autre table est utilisée : l'unicode. Et le nombre de signes disponibles pour un texto tombe immédiatement de 160 à 70. Un message de 160 signes, soit la longueur habituelle des SMS, contenant un «ç», sera découpé en trois (70-70-20) et facturé autant de fois à l'abonné.

Mais l'iPhone n'est pas exempt de tout reproches. Contrairement aux autres téléphones, il ne propose pas de décompte du nombre de signes dans les SMS. D'autre part, la saisie automatique des textos propose des mots... avec des «ç».

[Lire les articles de 60 Millions de Consommateurs et du figaro.fr]

Photo de une: iPhone/William Hook via Flickr License CC by

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte