Santé

Faites l'amour, mais de préférence avec un masque

Temps de lecture : 2 min

Pendant la pandémie de Covid-19, évitez également de faire face à votre partenaire, pour limiter les risques de contamination.

Plus de huit personnes sur dix ont cessé de chercher un·e partenaire sexuel·le en dehors de leur logement pendant le confinement. | We-Vibe WOW Tech via Unsplash
Plus de huit personnes sur dix ont cessé de chercher un·e partenaire sexuel·le en dehors de leur logement pendant le confinement. | We-Vibe WOW Tech via Unsplash

La fondation caritative Terrence Higgins Trust (THT) a formulé une série de recommandations sur la sexualité en période de Covid-19. Parmi celles-ci, le port du masque pendant l'acte sexuel et un choix stratégique de positions sexuelles.

Son guide «How to» regorge aussi d'astuces pour limiter tout risque de contamination. La masturbation, le sexe en ligne et l'usage de sextoys y sont mis en avant, puisqu'ils permettent de faire l'amour de façon plus sécurisée, assure l'organisme.

L'étude menée par THT démontre que 84% des individus se sont abstenus d'avoir des rapports sexuels avec des gens extérieurs à leur logement pendant le confinement. On peut également y lire que le nombre de personnes à la recherche d'un·e partenaire sexuel·le a fortement baissé depuis mars dernier. Mais l'association caritative reconnaît que ces données risquent d'évoluer, car la situation ne peut se poursuivre indéfiniment.

Digue dentaire et lavage de mains

Selon la fondation, limiter les relations sexuelles à la personne avec qui vous partagez votre logement reste la solution la plus sûre. Si cela n'est pas possible, vous pouvez opter pour un·e partenaire régulièr·e, à qui vous assurerez l'exclusivité.

Faites-vous tester pour être sûr·e de ne pas avoir contracté la maladie; en cas de symptômes, abstenez-vous non seulement de sexe, mais aussi de contacts physiques.

Pour une pratique plus responsable, choisissez des protections comme le préservatif et la digue dentaire. Le Covid-19 se transmet par la salive, mais il a également été retrouvé dans des échantillons de selles et de sperme.

Si l'envie de vous faire plaisir avec un·e inconnu·e est insurmontable, THT recommande de porter un masque. C'est un peu inconfortable, mais il vous garantira une sécurité maximale. Privilégiez en outre des positions où vous ne serez pas directement face à l'autre personne. Le lavage des mains –pendant plus de vingt secondes– est une étape obligatoire avant et après l'acte.

«Le sexe est une partie très importante de la vie, et même si le Covid-19 n'est pas éliminé, nous devons tous trouver des moyens de satisfaire nos besoins de sexe et d'intimité en prenant en compte les risques», commente Michael Brady, le directeur médical du Terrence Higgins Trust.

Newsletters

L'Europe ne protège pas suffisamment ses citoyens de la pollution de l'air

L'Europe ne protège pas suffisamment ses citoyens de la pollution de l'air

En 2018, la pollution a causé la mort prématurée de 417.000 individus sur le continent.

Il faut isoler plus rapidement les personnes contagieuses pour mieux lutter contre le Covid-19

Il faut isoler plus rapidement les personnes contagieuses pour mieux lutter contre le Covid-19

Confiner toute la société est une mesure efficace pour faire baisser le nombre d'infections par le coronavirus. C'est aussi une des plus coûteuse, or d'autres solutions existent.

Les greffes d'organes de porc pourraient guérir bien des maladies humaines

Les greffes d'organes de porc pourraient guérir bien des maladies humaines

Si les essais cliniques démontraient l'efficacité de la xénogreffe de rein, des dizaines de milliers de vies seraient sauvées chaque année dans le monde.

Newsletters