Monde

Pour trouver des infos, le gouvernement américain envoie des messages au hasard en Iran et en Russie

Temps de lecture : 2 min

Le département d'État tente le tout pour le tout afin d'obtenir des renseignements sur d'éventuelles ingérences de pays étrangers dans les élections aux États-Unis.

Plusieurs destinataires ont cru à une blague. | Jaikishan Patel via Unsplash
Plusieurs destinataires ont cru à une blague. | Jaikishan Patel via Unsplash

Voilà une méthode inattendue et surprenante pour contrer les tentatives d'intervention étrangère dans l'élection présidentielle américaine de novembre prochain: spammer par SMS des Iranien·nes et des Russes susceptibles de détenir des informations.

Vice rapporte que le 6 août au soir, plusieurs personnes ont reçu des messages étranges, écrits en farsi ou en russe: «Les États-Unis offrent jusqu'à 10 millions de dollars pour toute information sur l'ingérence étrangère dans les élections américaines», peut-on y lire.

Le texte est accompagné d'un lien hypertexte pointant vers le site du programme gouvernemental Rewards for Justice, où les internautes peuvent donner des tuyaux sur les terroristes recherchés ou l'ingérence électorale en échange d'argent.

«L'offre de récompense vise à obtenir des informations sur l'identification ou la localisation de toute personne qui, tout en agissant sous la direction ou le contrôle d'un gouvernement étranger, interfère avec toute élection fédérale, d'État ou locale aux États-Unis», précise le département d'État dans un communiqué.

«L'idée la plus stupide qui soit»

Ces SMS ont déclenché l'hilarité, des destinataires ayant même pensé qu'il s'agissait d'une blague et non du véritable ministère des Affaires étrangères américain.

Sadra Momeni est développeur dans la ville iranienne de Qom. Il était persuadé que le message était une arnaque; c'est en ouvrant le lien qu'il s'est aperçu que les États-Unis sollicitaient vraiment des infos sur de possibles intrusions électorales de cette manière.

Le département d'État a confirmé le 7 août être responsable de l'envoi des SMS de la veille: un porte-parole a déclaré qu'ils visaient à sensibiliser la communauté internationale. «Il s'agit d'une campagne mondiale en plusieurs langues», a-t-il indiqué.

«C'est l'idée la plus stupide qui soit», a commenté l'ancien officier de la CIA Jeff Asher sur Twitter, avant d'ajouter: «Supposons que vous parveniez par miracle à tomber sur quelqu'un avec des informations et qui veut les partager. Bravo: vous avez contaminé [cette source] par un contact direct avec le gouvernement américain et vous avez outrepassé la seule organisation qui aurait pu la gérer secrètement (la CIA).»

Newsletters

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

La nomination d'Effie Eitam à la tête du Yad Vashem a suscité la colère des historiens et des rescapés de la Shoah.

Abduqadir Jalalidin: le poème échappé des camps chinois

Abduqadir Jalalidin: le poème échappé des camps chinois

Prisonnier depuis près de trois ans, le poète ouïghour est parvenu à transmettre sa voix hors des camps de concentration chinois.

L'Union européenne bloque un plan de protection du requin mako, espèce pourtant menacée

L'Union européenne bloque un plan de protection du requin mako, espèce pourtant menacée

Le mako est une victime collatérale de la pêche intensive, qui pourrait mener à son extinction si rien n'est fait pour le protéger.

Newsletters