Tech & internet

Un ado américain a-t-il tué pour être célèbre sur TikTok?

Temps de lecture : 2 min

Une querelle de voisinage, mise en avant sur le réseau social, a fini par tourner au drame.

Catherine Durham, la femme du défunt | image tirée d'une vidéo TikTok de Zachary Latham
Catherine Durham, la femme du défunt | image tirée d'une vidéo TikTok de Zachary Latham

Zachary Latham semblait être un jeune homme comme tout le monde. Vivant dans le sud du New Jersey, ce jeune Américain de 18 ans possédait un compte TikTok et une automobile bruyante, deux éléments se trouvant au centre de l'affaire judiciaire dont il est le pivot.

La famille Durham, voisine du jeune Latham, lui a reproché à plusieurs reprises de conduire de façon trop imprudente et de mettre en danger la sécurité des habitant·es du quartier. À plus d'une reprise, Catherine Durham, son mari William et leurs deux fils n'ont pas hésité à le lui faire savoir afin qu'il cesse de prendre le pâté de maison pour le circuit d'Indianapolis.

De ces différends, il existe des preuves vidéo, puisque Zachary Latham en a filmé des extraits avant de les publier sur TikTok, le réseau social plébiscité par les plus jeunes. Dans l'une des vidéos, postée en avril dernier, Latham se confronte à Catherine Durham, qu'il appelle Karen, prénom générique utilisé pour s'adresser aux femmes (souvent blanches et aisées) de façon péjorative. La vidéo en question a été vue plus de 3 millions de fois sur TikTok.

@c6_zaach

Karen hates my car##levelup ##CookieWithACause ##karen ##foryoupage##fyp

♬ original sound - c6_zaach

Quelques jours après, galvanisé par le succès de sa vidéo et par les commentaires l'encourageant à passer la vitesse supérieure contre sa voisine, Latham s'est approché par surprise de Catherine Durham, qui s'occupait de son jardin, pour lui crier «Hé Karen, notre vidéo est virale!», tout en filmant l'ensemble de la scène avec son smartphone.

Face à un voisin de plus en plus arrogant et agressif, que certaines vidéos TikTok montrent en train de faire volontairement du bruit dans le quartier à l'aide de son automobile, les Durham ont fini par se rendre au commissariat le plus proche pour déposer une plainte. Là, la famille se heurta au refus des autorités, au motif que les tribunaux étaient fermés à cause de la crise sanitaire.

Le 4 mai 2020, alors que Zachary Latham venait de faire une embardée devant l'un de ses fils, qui se promenait à vélo, William Durham décida d'agir. Ce gardien de prison âgé de 51 ans décida d'utiliser son propre véhicule pour bloquer celui de son voisin, espérant ainsi provoquer une confrontation, qu'il enregistra à l'aide de son smartphone dans le cas où celle-ci tournerait mal.

Sur la vidéo, on peut voir Zachary Latham donner des coups de coude à William Durham et faire tomber son téléphone, avant de s'enfuir. Poursuivi à pied par les Durham jusqu'à son domicile, il leur demanda de reculer, affirmant qu'ils «n'allaient pas aimer ce qui allait sortir» de chez lui. Il sortit alors un couteau et un pistolet paralysant, qu'il essaya d'utiliser contre l'un des fils Durham. Dans la bagarre qui s'ensuivit, William Durham reçut un coup de couteau au niveau du bras, puis un autre sous l'aisselle, qui perfora son poumon et entraîna sa mort.

La fureur de vivre (sur TikTok)

Si Latham est poursuivi pour homicide involontaire, Catherine Durham et ses fils font également l'objet de poursuites, pour agression et intrusion. Dans leurs déclarations, on peut lire que Zachary Latham est le «James Dean du voisinage», référence à son goût immodéré pour les belles voitures et les virées à pleine vitesse, et qu'il a tué William Durham dans le but de devenir «célèbre sur TikTok».

La femme de Zachary Latham, Sarah, est également mise en cause, pour avoir réalisé elle-même un enregistrement vidéo du drame. Pour les avocat·es des Durham, il ne fait aucun doute que «son objectif, et celui de Zachary Latham, était de poster les vidéos afin de connaître la célébrité sur TikTok».

Sans forcément aller jusque là, on peut en tout cas imaginer que le jeune homme se soit monté la tête, grisé par le succès de certaines de ses publications et encouragé par son public à poursuivre ses frasques face à cette famille qu'il méprisait parce qu'elle était sans doute trop ordinaire ou trop moralisatrice à son goût.

Newsletters

L'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni «like» un tweet porno, une enquête est demandée

L'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni «like» un tweet porno, une enquête est demandée

L'ambassade parle d'une «attaque vicieuse» de pirates informatiques.

Les visioconférences sont plus fatigantes que les vraies réunions

Les visioconférences sont plus fatigantes que les vraies réunions

L'impression d'être observé·e et l'absence de frontières entre la sphère privée et le travail induisent un niveau d'anxiété plus important qu'à l'accoutumée.

Les tests de grossesse sont aussi puissants que le premier ordinateur d'IBM

Les tests de grossesse sont aussi puissants que le premier ordinateur d'IBM

Le petit appareillage permettant d'afficher le résultat positif ou négatif du test sur l'écran est semblable à celui qui faisait fonctionner le premier PC commercialisé dans les années 1980.

Newsletters