Santé / Monde

En Chine, un village bouclé à cause de la peste

Temps de lecture : 2 min

C'est le deuxième cas de la maladie dans le pays cette année, et le premier décès.

La peste bubonique provoque des plaies et pustules, appelées bubons, sur la peau des victimes. | Capture d'écran via YouTube
La peste bubonique provoque des plaies et pustules, appelées bubons, sur la peau des victimes. | Capture d'écran via YouTube

Un petit village situé en Mongolie-Intérieure est mis en isolement après l'apparition d'un cas de peste bubonique et la mort d'un de ses habitants.

Le décès a été rapporté aux autorités de la ville de Baotou le 2 août et la cause du décès a été rapidement confirmée. Le rapport ne précise pas comment le patient a contracté la maladie. Le bouclage du village a été décidé afin de préserver le reste de la région d'une épidémie mortelle.

La peste bubonique est la forme la plus commune de peste. Elle est causée par une bactérie transmise aux êtres humains par des morsures de puces ou de rats infectés. Si le diagnostic est posé rapidement, la maladie se traite aisément avec des antibiotiques. Mais en cas de non-prise en charge, le décès peut survenir dans les vingt-quatre heures suivant la contamination.

Ancienne mais toujours mortelle

Il n'y a plus d'épidémie de peste en Europe, mais l'OMS a observé une résurgence de cas –1.000 à 2.000 par an– qui l'a conduite à catégoriser la maladie comme «ré-émergente». Ces chiffres pourraient être sous-estimés selon CNN, qui affirme qu'une partie des cas de peste n'est pas toujours signalée aux autorités.

Des données de 2016 révèlent qu'il est possible d'attraper la peste sur presque tous les continents, avec des endroits plus à risque que d'autres, comme certaines zones du sud-ouest de l'Afrique, du Brésil, du Moyen-Orient, de l'Inde et de la Chine. Les États-Unis décomptent une douzaine de cas par an, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies. Cas parfois fatals: en 2015, deux personnes en sont mortes dans le Colorado.

Newsletters

Ce que l'on sait des effets du Covid-19 sur le cerveau

Ce que l'on sait des effets du Covid-19 sur le cerveau

Différentes études ont montré que le virus était capable d'infecter des cellules du système nerveux, avec l'éventualité de conséquences neurologiques à long terme.

Pour les couples infertiles, le test préimplantatoire des embryons aneuploïdes serait une réelle avancée

Pour les couples infertiles, le test préimplantatoire des embryons aneuploïdes serait une réelle avancée

Ce diagnostic consiste à dépister à un stade embryonnaire très précoce des anomalies chromosomiques. Actuellement interdit, il est débattu dans le cadre de la loi bioéthique.

Une journée comme celle de la veille

Une journée comme celle de la veille

Il est de ces journées qui commencent comme celle de la veille, mais après lesquelles rien ne sera jamais plus comme avant. À cause d'un instant, parfois imperceptible, où tout bascule. Sur le moment, on n'y prête pas forcément attention. Parce...

Newsletters