Life

Geneviève de Fontenay quitte Miss France

Slate.fr, mis à jour le 31.03.2010 à 16 h 54

Coup de tonnerre dans le petit monde des serre-têtes et des paillettes: Geneviève de Fontenay, la très médiatique présidente du Comité Miss France a «démissionné» de son sacro-saint poste. C'est en tout cas ce que révèle mercredi 31 mars le blog média de l'Express qui annonce que «la Castafiore claque la porte». On apprend que Geneviève de Fontenay, porte-étendard des femmes en chapeau, a adressé le 13 février dernier une lettre de rupture à la Société Miss France et Endemol, producteur du concours de beauté le plus prisé des terroirs.

Ce courrier n'a en aucun cas valeur de lettre de démission, souligne Xavier de Fontenay sur RTL. Pour le fils de Geneviève, Endemol a rompu le contrat entre les deux parties. A ce titre, la présidente du Comité des Miss a décidé d'attaquer la société aux prud'hommes.

Dans cette lettre, celle qui chapeautait les Miss depuis plus de 20 ans revient sur La raison de cette rupture: le Kelly Bochenko Gate. Cette ancienne Miss Paris avait provoqué l'ire de Geneviève la respectable en publiant une série de photos plutôt osées avant d'apparaître dans la Ferme des Célébrités, produit par... Endemol. Une hérésie selon «GDF» qui s'explique dans son courrier:

La décision d'Endemol, dont je n'ai eu connaissance que par voie de presse, me ridiculise, ridiculise ce règlement et plus généralement toutes les actions que je mène avec les délégués, dans l'intérêt de votre société, auprès des candidates, des communes et des organisateurs.

Contactée par lepoint.fr, Geneviève de Fontenay a également annoncé son intention d'attaquer Endemol pour «rupture de contrat», qui selon elle, est responsable du «massacre de l'image de Miss France». La présidente du Comité Miss France est en tout cas dans la droite ligne de ce qu'elle a toujours défendu, la crédibilité des Miss. En 2009, elle avait par exemple exigé la démission de la Miss France d'alors, Valérie Bègue, coupable d'avoir posé nue pour des magazines.

De son côté, Endemol a fustigé le «battage médiatique» de Madame Miss France.

En attendant, la Dame au chapeau a annoncé qu'elle serait présente une dernière fois lors de l'élection de Miss France 2011. Avant de lancer dès janvier 2011 un autre concours national de Miss.

[Lire l'article sur L'Express]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Geneviève de Fontenay, Wikimedia Common

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte