Santé

Visière de protection ou masque, lequel est le plus efficace?

Temps de lecture : 2 min

Confort ou protection optimale, chacun a ses avantages et ses inconvénients.

«Nous n'avons pas suffisamment de données à grande échelle pour démontrer la véritable efficacité des écrans faciaux contre le Covid-19 par rapport aux masques faciaux.» | coyot via Pixabay
«Nous n'avons pas suffisamment de données à grande échelle pour démontrer la véritable efficacité des écrans faciaux contre le Covid-19 par rapport aux masques faciaux.» | coyot via Pixabay

Dans un article du HuffPost, des scientifiques nous expliquent pourquoi les masques faciaux sont à privilégier, même si les visières présentent de nombreux avantages.

Les avantages

Elles sont plus confortables à porter, ne gênent pas la respiration et une fois posées sur le visage, il n'est pas nécessaire de les réajuster –contrairement aux masques– ce qui diminue le risque de contamination. «Lorsque vous portez une visière de protection, vous êtes moins susceptible de toucher votre visage», observe Amesh Adalja, chercheur au Johns Hopkins University Center for Health Security, à NBC News.

«Si vous ne portez pas et n'utilisez pas le masque correctement, vous n'allez pas être protégé ou protéger les autres», ajoute Erin Sorrell, professeure adjointe au département de microbiologie et d'immunologie de l'Université de Georgetown. Les visières sont également plus faciles à nettoyer que les masques à usage unique, qu'il faut remplacer sans cesse après utilisation, ou les masques en tissu réutilisables qui requièrent un temps de lavage et de séchage.

Utiliser une visière permet d'obtenir «une couverture supplémentaire des yeux, une autre membrane muqueuse qui peut servir de porte d'entrée au virus, constate Erin Sorrell. Cependant, des recherches doivent être menées pour quantifier le risque de voie d'exposition oculaire.» Autre point important: la visière ne cache pas la bouche et le nez, ce qui est utile aux personnes malentendantes ayant besoin de lire sur les lèvres. Cela permet aussi, pour tout le monde, de ne pas couper la communication non verbale qui représente une part non négligeable de la communication.

Les inconvénients

Les masques faciaux sont plus étanches: les visières étant ouvertes sur les côtés et au bas du visage, elles peuvent laisser les particules s'infiltrer ou s'échapper. C'est d'ailleurs pour cette raison que des responsables de la santé publique recommandent de mettre un masque en plus, rappelle la chercheuse Erin Sorrell.

«Une visière est efficace contre les grosses particules. Mais plus elles sont petites, plus elles peuvent facilement en faire le tour et être inhalées», déclare William Lindsley, bio-ingénieur, à NBC News.

«Nous n'avons pas suffisamment de données à grande échelle pour démontrer la véritable efficacité des visières contre le Covid-19 par rapport aux masques», note Erin Sorrell. C'est pourquoi il est recommandé de n'en porter une qu'en complément d'un masque et non pour le remplacer. Cela n'est toutefois pas obligatoire, comme l'explique la professeure Sorrell: «Une personne qui porte correctement un masque facial et maintient sa distance n'a pas besoin d'une barrière supplémentaire.»

Il est important de garder en tête que tout équipement de protection doit être utilisé en parallèle d'autres mesures de prévention telles que la distanciation physique et le lavage fréquent des mains.

Newsletters

Le couvre-feu à 18h: trop, c'est trop

Le couvre-feu à 18h: trop, c'est trop

Même en classe de quatrième, j'avais le droit de rentrer à la maison plus tard que ça.

Grâce au Covid, je peux enfin déprimer tranquillement

Grâce au Covid, je peux enfin déprimer tranquillement

[BLOG You Will Never Hate Alone] La dépression est devenue tendance. Quiconque n'en souffre pas est désormais considéré comme suspect.

Un homme s'est injecté du thé aux champignons hallucinogènes dans les veines et ils ont continué à pousser en lui

Un homme s'est injecté du thé aux champignons hallucinogènes dans les veines et ils ont continué à pousser en lui

Il espérait soulager ses symptômes de trouble bipolaire, ainsi que sa dépendance aux opiacés.

Newsletters