Société

Les dauphins sont en danger

Temps de lecture : 3 min

[TRIBUNE] Pour sauver ces cétacés, des règles au niveau européen existent déjà. Le problème, c'est qu'à ce jour, leur mise en œuvre a été largement insuffisante.

Beaucoup de dauphins et de marsouins sont pris dans des filets de pêche et se noient. | Jonas Von Werne via Unsplash
Beaucoup de dauphins et de marsouins sont pris dans des filets de pêche et se noient. | Jonas Von Werne via Unsplash

Au cours des premiers jours de mon mandat, j'ai reçu une pétition signée par 250.000 citoyens de l'UE concernant le grand nombre de dauphins trouvés morts sur les plages européennes. Depuis, j'en ai fait mon combat.

Les dauphins et les marsouins sont des animaux emblématiques qui fascinent les petits et les grands. Ils sont également une composante essentielle des écosystèmes marins. Certains diront qu'ils perdent la vie dans les filets de pêche, mais en réalité, c'est surtout dans les lacunes de l'application du droit de l'Union qu'ils se perdent.

Au cours des dix dernières années, l'Union européenne a accompli de grands progrès sur la voie d'une pêche durable, grâce aux efforts conjugués des pêcheurs, des scientifiques, des ONG et des militants européens. Malheureusement, cette réussite a un côté sombre: il s'agit des prises accessoires de dauphins et d'autres mammifères marins qui meurent dans les filets de pêche.

Le danger auquel ces espèces sont exposées n'est pas nouveau. Mais la situation atteint à présent un niveau critique.

En 2019, plus de 11.300 dauphins seraient morts dans des filets de pêche dans le golfe de Gascogne, selon l'observatoire français Pélagis qui surveille les populations de mammifères et d'oiseaux de mer. Je suis en outre extrêmement préoccupé par le fait que la population de marsouins communs, autrefois si répandue en Baltique centrale, ne compte plus que 500 individus! La survie de cette population est menacée. C'est inacceptable.

La pollution, le changement de température de la mer et d'autres pressions exercées par l'homme contribuent à la mortalité des mammifères marins. Nous œuvrons au quotidien à travers le Pacte vert européen pour atténuer ces pressions. Mais beaucoup de dauphins et de marsouins sont simplement pris dans des filets de pêche et se noient. C'est la réalité et nous devons l'aborder de front.

Le secteur de la pêche est essentiel pour notre sécurité alimentaire et pour l'emploi dans les zones côtières. J'apprécie les efforts importants qu'il a déployés en faveur d'une pêche durable au cours des dernières années. Et je ne vois pas de raison d'imposer des réglementations supplémentaires à nos pêcheurs si celles-ci ne sont pas nécessaires.

J'invite instamment les États membres à respecter leurs obligations [...] pour empêcher ou réduire sensiblement les prises accessoires.

Pour sauver les dauphins et les marsouins, les règles existent déjà. La législation de l'UE relative à la nature et à la pêche impose aux États membres de surveiller les prises accessoires et de prendre des mesures préventives. Le problème, c'est qu'à ce jour, la mise en œuvre de ces règles a été largement insuffisante.

J'invite instamment les États membres à respecter leurs obligations et à appliquer sans plus tarder des mesures efficaces pour empêcher ou réduire sensiblement les prises accessoires. Par exemple, en envisageant des restrictions saisonnières et locales de certains engins de pêche dans les zones où les cétacés sont nombreux ou d'autres dispositifs de dissuasion appropriés. La surveillance et le traçage électronique nous aideraient également à recueillir des données sur les prises accessoires et les rejets illégaux, afin d'améliorer l'efficacité des contrôles.

J'ai déjà indiqué, dans une lettre adressée en février aux ministres des pays côtiers de l'UE, que l'idéal serait que les États membres développent des solutions à l'échelle régionale et qu'ils les proposent à la Commission en vue de leur intégration dans le droit européen. Mais le plus important reste que les règles actuelles soient mises en œuvre rapidement et que tous les outils disponibles soient utilisés. Faute d'action suffisante de la part des États membres au niveau régional, la Commission interviendra.

Vous avez peut-être vu récemment la série télévisée Parlement, qui raconte les efforts d'un jeune attaché parlementaire pour faire reconnaître le combat pour la protection des requins au niveau européen. Dans la série, cela a l'air accessoire, presque anecdotique. Je peux vous garantir qu'il n'en est rien! Le combat pour la protection des animaux marins, en particulier des dauphins et des marsouins, est essentiel et urgent. Il réclame notre mobilisation à tous. Nous n'avons pas le droit de priver notre planète bleue de ces merveilles.

Newsletters

La NASA supprime ses appellations jugées «indélicates» et «offensantes»

La NASA supprime ses appellations jugées «indélicates» et «offensantes»

Certains surnoms donnés par l'agence spatiale américaine à ses découvertes scientifiques et faisant référence à des termes coloniaux ou racistes ne seront plus utilisés.

L'isolement social est néfaste pour notre santé mentale et physique

L'isolement social est néfaste pour notre santé mentale et physique

Le nombre de proches à qui se confier est en baisse.

À quoi rêvent les statues en tombant de leur piédestal?

À quoi rêvent les statues en tombant de leur piédestal?

La ville postcoloniale et son imaginaire sont à inventer.

Newsletters