Comment Dieu récompense les femmes kamikazes?

Si les islamistes qui meurent en martyr récoltent des vierges au paradis, les femmes kamikazes y retrouvent... leurs maris.

Lundi matin, des femmes kamikazes se sont fait exploser à l'heure de pointe dans le métro moscovite, tuant plus de trente personnes. Les enquêteurs russes soupçonnent des extrémistes musulmans. En 2007 (alors qu'une femme kamikaze avait fait exploser son vêtement piégé dans une université de Bagdad, tuant plus de 40 personnes), Michelle Tsai se penchait sur la récompense qui attend les martyres au paradis. Nous reproduisons son article.

***

On sait que les martyrs hommes s'attendent à trouver 72 vierges au paradis. Quelle récompense les femmes kamikazes peuvent-elles espérer?

C'est leurs maris qui les y attendent. Le Coran n'évoque qu'assez peu les détails de l'au-delà, mais il signale tout de même que les croyants y trouveront des houris, ou vierges «au regard chaste, qu'avant eux aucun homme ou génie n'aura déflorées». (Le paradis est accessible à tous les croyants, mais les martyrs, eux, y vont plus vite). Al-Tirmidhi, éminent commentateur du Coran, explique dans un hadith que chaque homme aura six douzaines de houris au paradis. En revanche, très peu de commentateurs ont évoqué la récompense des femmes. L'érudit du IXe siècle Al-Tabarani avança que les femmes seraient réunies à leurs époux dans l'au-delà, et que celles qui en avaient eu plusieurs pourraient choisir le meilleur pour mari dans l'éternité. (D'autres commentateurs précisèrent qu'une femme qui ne s'est jamais mariée peut épouser qui elle veut au paradis).

Du IXe au XIIe siècle, les érudits musulmans ont décrit le paradis comme un lieu de délices sensuels –pour les hommes. Ils se sont demandés si les hommes restaient mariés à leurs femmes au paradis, s'ils pouvaient avoir des relations sexuelles avec les vierges, et si celles-ci avaient un anus (certains affirmant que les fonctions d'élimination disparaissent au paradis). Il y avait même des désaccords sur le nombre de vierges assignées à chaque homme. Pour Al-Tirmidhi, ils en remportaient 72, alors que Mulla Ali Qari, un imam du XIe siècle, n'en attribuait que 70 auxquelles il fallait ajouter deux épouses humaines. L'imam Al-Bayhaqi était plus généreux, puisqu'il accordait rien moins que 500 épouses, 4.000 vierges et 8.000 femmes mariées à chaque homme. La signification du mot hour est également ouverte à l'interprétation, car il peut signifier «raisin blanc» si on choisit de le lire en syriaque plutôt qu'en arabe.

Les femmes ne bénéficient peut-être pas de tous ces avantages, mais les commentaires religieux assurent que le paradis les rendra belles, heureuses et sans jalousie. Le fait qu'elles aient jeûné et prié Allah pendant leur vie terrestre fera d'elles des femmes supérieures aux vierges, qui n'ont d'existence qu'au paradis. Certains religieux modernes soulignent que là-haut, les maris ne se lassent jamais de leurs épouses, en dépit de la multitude de houris qui s'y trouvent. Cela pourrait expliquer pourquoi des aspirantes kamikazes déclarent vouloir devenir «chef des 72 vierges, la plus belle des belles».

Michelle Tsai

Traduit par Bérengère Viennot

Vous vous posez une question sur l'actualité? Envoyez un mail à explication @ slate.fr

Photo: Des femmes kamikazes volontaires à Téhéran, REUTERS/Morteza Nikoubazl