France

Montebourg dévoile l'organisation des primaires PS

Temps de lecture : 2 min

Arnaud Montebourg, secrétaire national PS à la Rénovation, a levé mardi 30 mars sur RMC une partie du voile sur les primaires socialistes. Selon le député, le vote devrait se dérouler «du printemps 2011 à l'automne 2011».

Interrogé sur le nombre de tours que comporteront ces primaires, Arnaud Montebourg s'est montré reltivement flou, semblant défendre une solution à deux tours, avant de parler d'une «grande finale» avec les candidats susceptibles de recueillir une majorité des suffrages. Ce qui semble plutôt évoquer une solution à trois tours, avec un premier tour éliminatoire.

«Nous ne craignons pas un nombre important de candidats, nous pensons même que c'est une richesse», précise d'ailleurs Arnaud Montebourg. Benoît Hamon, porte-parole du PS, avait évoqué cette piste de primaires à trois tours qui permettraient d'«égrener le nombre de candidats».

Montebourg assure que «tout le monde» pourra participer aux primaires, même s'il souhaite en réalité que seuls les «sympathisants de gauche» votent. Sa solution pour que les sympathisants de droite ne votent pas? «Il faudra être capable de participer de manière symbolique en payant 1 euro pour participer aux frais. Il faudra par ailleurs adhérer à une déclaration de principes sur les valeurs qui soutiennent le candidat.»

Et s'il y avait des primaires internes?

Arnaud Montebourg dit «travailler à un rassemblement total ou partiel de toutes les gauches», laissant donc ouverte la possibilité d'avoir des candidats communistes, Front de gauche ou écologistes dans ces primaires.

Le Parti socialiste pourrait aussi décider de faire une «primaire interne» comme le suggère le journaliste du Monde, Jean-Michel Normand:

Une autre idée, plus radicale encore, fait son chemin. Elle consisterait à désigner, en interne (c’est-à-dire par les militants, comme au bon vieux temps), un candidat socialiste pur-sucre qui irait bravement se mesurer aux représentants du PRG et du MRC voire d’Europe Ecologie devant le suffrage universel. Une solution «à l’italienne», censée protéger le parti des inévitables divisions inhérentes à la noble – mais, comprenez-vous, périlleuse…- bataille des primaires.

Lors du Conseil national du samedi 27 mars, le PS a décidé de renvoyer les décisions sur la «rénovation» (qui devrait comprendre les dates et le mode d'organisation des primaires) à un autre Conseil national le 8 juin, suivi d'un vote qui devrait être ratifié lors d'une Convention nationale 3 juillet.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: capture d'écran Dailymotion

Slate.fr

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters