Monde / Culture

Hollywood subira-t-il les conséquences des tensions avec la Chine?

Temps de lecture : 2 min

Jusqu'à présent, Hollywood s'était plié aux exigences cinématographiques chinoises. Les tensions actuelles entre les deux pays risquent de fragiliser cet accord officieux.

Les sujets concernant Taiwan, le Tibet ou les manifestations de Tian'anmen ne doivent jamais être abordés. | De’Andre Bush via Unsplash.
Les sujets concernant Taiwan, le Tibet ou les manifestations de Tian'anmen ne doivent jamais être abordés. | De’Andre Bush via Unsplash.

Pour faire entrer un film dans les salles de cinéma chinoises, les Américain·es doivent faire face à une armée de bureaucrates qui décident de ce que le public chinois peut voir ou non. Un article de Newsweek explique comment la Chine influence le cinéma hollywoodien et comment les tensions entre la république populaire et les États-Unis pourraient avoir de lourdes conséquences pour le septième art américain.

La mission de ces soldats de l'ombre: s'assurer non seulement que la Chine soit toujours représentée favorablement, mais aussi que certains sujets ne soient jamais mentionnés, parmi lesquels les «trois T» (Taïwan, Tibet et les manifestations de Tian'anmen). Autres thèmes à bannir: la tentative du président Xi Jinping de prolonger indéfiniment son mandat ou encore la détention et la torture des Ouïghours, Kazakhs et musulmans turcs.

USA, bon élève

Hollywood a, la plupart du temps, suivi discrètement ces règles, et ce, depuis que la Chine a commencé à s'ouvrir largement au cinéma occidental dans les années 1990. L'été dernier, Paramount Pictures a publié une bande-annonce pour Top Gun: Maverick (la suite du blockbuster de 1986), coproduit avec le géant chinois des services internet, TenCent. Initialement prévu pour sortir en juin, le film a vu sa sortie repoussée à décembre, faute à la pandémie.

Tom Cruise y apparaît avec une veste en cuir marron qu'il portait déjà dans le premier film. Sauf que... les écussons ornés des drapeaux de Taïwan (qui s'est séparé de la Chine continentale en 1949) et du Japon (son rival régional le plus acharné), présents dans le film de 1986, ont disparu.

Autre exemple, celui de Richard Gere. L'acteur américain avait déclaré que sa position engagée sur l'occupation du Tibet par la puissance asiatique, «horrible» à ses yeux, avait sérieusement nui à sa carrière alors que le marché chinois augmentait en taille et en importance.

Un marché gigantesque

Hollywood s'est habitué à l'ingérence chinoise. Mais les dernières tensions entre la république populaire et les États-Unis, concernant la pandémie, pourraient la fragiliser si les studios américains décidaient de cesser de s'adapter aux volontés du gouvernement chinois.

Le 21 mai, le sénateur Ted Cruz a présenté un projet de loi baptisé SCRIPT (The Stop Censorship, Restoring Integrity, Protecting Talkies Act). Le but: couper l'aide que les producteurs et productrices américain·es reçoivent du ministère de la Défense s'ils censurent leurs films pour plaire à Xi Jinping.

La Chine représente un énorme marché cinématographique pour le pays de Trump. Avant que le coronavirus n'entraîne la fermeture des salles de cinéma du monde entier, le pays était en passe de devenir le plus grand marché mondial de ce secteur, avec 11,2 milliards de dollars de recettes au box-office contre 10,9 milliards de dollars pour les États-Unis, selon Pricewaterhouse Coopers.

Fin 2019, la Chine comptait 69.000 écrans de cinéma, contre seulement 9.700 un an plus tôt, déclarait le porte-parole du Parti communiste au pouvoir.

Newsletters

Le pèlerinage de Shikoku, l'un des plus beaux sentiers du Japon

Le pèlerinage de Shikoku, l'un des plus beaux sentiers du Japon

Similaire à Saint-Jacques-de-Compostelle par sa longueur, environ 1.200 kilomètres, le pèlerinage de Shikoku fait le tour de l'île japonaise du même nom. Depuis 1.200 ans, les pèlerins relient quatre-vingt-huit temples et cheminent...

Aux États-Unis, les anti-avortement prennent les jeunes d'assaut sur les réseaux sociaux

Aux États-Unis, les anti-avortement prennent les jeunes d'assaut sur les réseaux sociaux

De TikTok à Instragram, tous les moyens sont bons.

L'Union européenne punit les «zones sans LGBT» polonaises

L'Union européenne punit les «zones sans LGBT» polonaises

Les communes n'auront pas le droit de participer à un programme de jumelage européen qui ouvre le droit à une subvention.

Newsletters