Life

Le nouveau site de Sarkozy copie-t-il celui d'Obama?

Slate.fr, mis à jour le 29.03.2010 à 17 h 03

Le lancement en fanfare ce lundi 29 mars du nouveau site de l'Elysée est quelque peu éclipsé par les sarcasmes des internautes qui relèvent de franches similitudes avec celui de la Maison-Blanche. Un site baptisé White Elysée a même été lancé, comparant frontalement les deux productions.

Et force est de constater que les ressemblances sont frappantes: même logo centré en haut de la page et même menu déroulant en Une avec grandes photos. Sans parler du module «restez connecté» ou du bas de page.

Benoît Thieulin, patron de l'agence La Netscouade, qui avait réalisé le site de campagne de Ségolène Royal en 2007, trouve la ressemblance «amusante» et considère sur son Twitter qu'il n'y a «pas de honte à s'inspirer de ce qui marche. Mais alors on attend open.gov et state.gov/opinionspace». Une référence à deux intiatives web innovantes d'Obama qui ne sont pour l'instant pas à l'ordre du jour en France.

Un bug d'elysee.fr a également beaucoup fait rire les internautes. Sur la version anglaise de la page consacrée au C.V. de Nicolas Sarkozy, une voix mécanique lit le texte pour les personnes non voyantes. Mais la voix est calibrée pour lire du français et l'accent devient très vite risible. Le son a depuis été retiré par les équipes de l'Elysée, mais il reste disponible ici ou dans cette vidéo de nouvelobs.com.

Le nouveau site de Nicolas Sarkozy se veut un véritable site de contenu capable de concurrencer les nombreux sites de journaux qui suivent l'actualité en direct. Alice Antheaume, chroniqueuse à Slate.fr, analyse ce mélange entre information et communication:

Quand nombre de sites d’infos dégainent des articles au rythme de l’agenda de l’AFP, sur Elysee.fr, c’est l’agenda du «PR» (président de la République) qui détermine le menu du jour. En clair, si Nicolas Sarkozy fait un discours, ou un déplacement, comme mercredi 24 février au Gabon, cela détermine le contenu de la page d’accueil d’Elysee.fr du jour. En revanche, s’il ne fait pas d’allocution publique sur la grève dans les raffineries, alors niet, Elysee.fr n’en parle pas. Et ce, même si le sujet faisait par ailleurs la «une» de tous les sites d’infos au mois de février. La ligne éditoriale, c’est donc de coller à l’action du président.

La vraie nouveauté du site de Nicolas Sarkozy est le moteur de recherche vidéo:

Cependant, la vraie innovation du site réside dans la technologie de reconnaissance vocale des vidéos, conçue par deux sociétés – françaises! – Exalead et Vecsys. Un outil qui permet de chercher un mot dans les discours filmés de Nicolas Sarkozy, et rend traçable la parole politique dans le temps. De fait, le dispositif va sans doute plaire à Yann Barthès, dont Le Petit Journal de Canal+ excelle à traquer les répétitions et les bafouilles des hommes politiques. Et je prends le pari que les rédactions Web vont se bousculer pour l’acquérir.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: capture d'écran elysee.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte