Monde / Économie

Nous sommes à la traîne sur le recyclage des vêtements

Temps de lecture : 2 min

Les chiffres de l'industrie suggèrent que les habits modernes ont une durée de vie de deux à dix ans.

La composition complexe des tissus empêche leur recyclage optimal. | Lauren Fleischmann via Unsplash
La composition complexe des tissus empêche leur recyclage optimal. | Lauren Fleischmann via Unsplash

L'industrie de la mode est responsable de 10% de toutes les émissions de gaz à effet de serre, la production textile en relâchant à elle seule 1,2 milliard de tonnes dans l'atmosphère chaque année. De grandes quantités d'eau sont également nécessaires pour produire les vêtements que nous portons. Cette industrie est responsable de 20% des eaux usées mondiales, selon la BBC.

Nous n'avons jamais acheté autant de vêtements qu'à l'heure actuelle. Le consommateur moyen achète aujourd'hui 60% d'habits en plus qu'il y a quinze ans. Plus de 2 tonnes de vêtements par minute sont écoulées au Royaume-Uni, c'est plus que dans tout autre pays d'Europe. Au niveau mondial, environ 56 millions de tonnes sont achetées chaque année. Ce chiffre devrait passer à 93 millions d'ici à 2030 et à 160 millions d'ici à 2050.

Mauvais élève du recyclage

Les chiffres de l'industrie suggèrent que les habits modernes ont une durée de vie de deux à dix ans. Les sous-vêtements et les t-shirts ne tiennent qu'un à deux ans, tandis que les costumes et les manteaux plutôt quatre à six ans.

Actuellement, seuls 13,6% des vêtements et des chaussures jetées aux États-Unis sont recyclés, alors que l'Américain·e moyen·ne jette 37 kg de vêtements chaque année. Au niveau mondial, seuls 12% des matériaux utilisés pour l'habillement font l'objet d'un recyclage. Si l'on compare ce chiffre à celui du papier, du verre et des bouteilles en plastique PET, dont les taux de recyclage sont respectivement de 66%, 27% et 29% aux États-Unis, il est clair que les vêtements sont à la traîne.

En effet, la plupart des pièces en polyester recyclé utilisé aujourd'hui par les grandes marques de mode provient en fait de bouteilles plutôt que de vielles frusques.

Recyclage partiel

Une grande partie du problème tient à la composition des tissus. Ils résultent de combinaisons complexes de fibres, d'accessoires et de dispositifs. Leur fabrication se fait à partir de mélanges de fils naturels, de filaments artificiels, de plastiques et de métaux.

Il est donc difficile de séparer ces composants pour qu'ils puissent être recyclés efficacement. Le tri manuel des textiles en différentes fibres et différents types de matériaux demande beaucoup de travail, il est lent et nécessite une main-d'œuvre qualifiée. Une fois triés, les colorants qui ont été appliqués sur les tissus doivent être retirés afin que les fils puissent être réutilisés.

Reste qu'une partie infime de vêtements envoyés au recyclage sont réellement transformés en vêtements neufs, un processus connu sous le nom de «recyclage de matière à matière». Les vieux pulls en laine, par exemple, peuvent être transformés en tapis, le cachemire recyclé en costumes. Mais, en 2015, moins de 1% des habits usagés étaient recyclés de cette manière.

Newsletters

Le pèlerinage de Shikoku, l'un des plus beaux sentiers du Japon

Le pèlerinage de Shikoku, l'un des plus beaux sentiers du Japon

Similaire à Saint-Jacques-de-Compostelle par sa longueur, environ 1.200 kilomètres, le pèlerinage de Shikoku fait le tour de l'île japonaise du même nom. Depuis 1.200 ans, les pèlerins relient quatre-vingt-huit temples et cheminent...

Aux États-Unis, les anti-avortement prennent les jeunes d'assaut sur les réseaux sociaux

Aux États-Unis, les anti-avortement prennent les jeunes d'assaut sur les réseaux sociaux

De TikTok à Instragram, tous les moyens sont bons.

L'Union européenne punit les «zones sans LGBT» polonaises

L'Union européenne punit les «zones sans LGBT» polonaises

Les communes n'auront pas le droit de participer à un programme de jumelage européen qui ouvre le droit à une subvention.

Newsletters