Société / Monde

Les touristes britanniques ne sont pas les bienvenus en Europe

Temps de lecture : 2 min

La plupart des citoyen·nes des pays figurant parmi les destinations de voyage les plus prisées ne veulent pas des personnes issues du Royaume-Uni où le coronavirus fait des ravages.

Les Européen·nes sont peu enclins à accueillir les touristes britanniques, selon un sondage You Gov. | Jan Vašek via Pixabay
Les Européen·nes sont peu enclins à accueillir les touristes britanniques, selon un sondage You Gov. | Jan Vašek via Pixabay

Un article de The Independent rapporte que les Européen·nes sont peu enclin·es à accueillir les touristes britanniques cet été, selon un sondage You Gov intitulé Coronavirus et tourisme, mené du 29 juin au 5 juillet.

Alors que l'Angleterre se prépare à assouplir les règles de quarantaine pour les personnes revenant d'Espagne, l'opinion publique est fortement opposée à la venue dans leur pays des Britanniques, alors que la péninsule ibérique est leur destination de vacances préférée. En effet, 61% des Espagnol·es interrogé·es ont déclaré ne pas vouloir de touristes britanniques sur leur sol, contre une moyenne de 46% pour les voyageurs et voyageuses issues des autres pays européens.

À lire aussiEnfin les vacances

La deuxième destination européenne la plus populaire chez les Britanniques, la France, est presque tout aussi réfractaire, avec 56% des répondant·es s'opposant à la venue des vacancièr·es britanniques. La moyenne de l'opinion publique française envers les autres nationalités européennes s'établit à 38%. Les seules nationalités moins populaires que les Britanniques sont les Américain·es et les Chinois·es, deux pays eux aussi très touchés par la pandémie de Covid-19.

Le Royaume-Uni ne fait pas rêver pour les vacances

En Italie cependant, seulement 44% des personnes interrogées sont opposées aux touristes venant du Royaume-Uni. Parmi les principaux pays de l'Union européenne, les Italien·nes sont les personnes qui envisagent le plus de se rendre au Royaume-Uni pour les vacances –15% déclarent envisager de visiter le pays cet été.

En regard, seuls 13% des Espagnol·es, 6% des Danoi·es et des Norvégien·nes, et 5% des Français·es envisagent d'en faire autant.

Newsletters

La NASA supprime ses appellations jugées «indélicates» et «offensantes»

La NASA supprime ses appellations jugées «indélicates» et «offensantes»

Certains surnoms donnés par l'agence spatiale américaine à ses découvertes scientifiques et faisant référence à des termes coloniaux ou racistes ne seront plus utilisés.

L'isolement social est néfaste pour notre santé mentale et physique

L'isolement social est néfaste pour notre santé mentale et physique

Le nombre de proches à qui se confier est en baisse.

À quoi rêvent les statues en tombant de leur piédestal?

À quoi rêvent les statues en tombant de leur piédestal?

La ville postcoloniale et son imaginaire sont à inventer.

Newsletters