Monde

De la bouse déversée autour d'un lac pour dissuader les touristes

Temps de lecture : 2 min

Situé près de Manchester, au Royaume-Uni, le Blue Lagoon se trouve dans une ancienne carrière et son eau est toxique.

La population de Harpur Hill pâtit de la renommée du lieu. | Simon Harrod via Flickr
La population de Harpur Hill pâtit de la renommée du lieu. | Simon Harrod via Flickr

Quand on regarde les photos en ligne du Blue Lagoon de Harpur Hill, à une cinquantaine de kilomètres de Manchester, on comprend pourquoi des milliers de touristes s'y rendent chaque année. Avec son eau turquoise coincée entre quatre collines, l'endroit ressemble à s'y méprendre à un petit bout de paradis.

La réalité est bien moins plaisante. Le lac est en fait une ancienne carrière de calcaire connue sous le nom de Hoffman Quarry et son eau, bien qu'étincelante, est extrêmement toxique. Son pH équivaut à celui de l'eau de Javel, et s'y baigner peut provoquer des irritations cutanées importantes.

Malgré les panneaux d'avertissement et la pandémie de Covid-19, l'arrivée des beaux jours et le déconfinement progressif du Royaume-Uni ont poussé des centaines de personnes de la région à venir se prélasser au bord du Blue Lagoon, rapporte le Nottingham Post.

Excédés par la situation, les gens du coin, aidés par des agriculteurs, ont fait un choix radical: déverser de la bouse autour du bassin pour faire fuir les touristes. L'odeur nauséabonde du fumier, composé entre autres d'excréments de vaches et de porcs, se ferait sentir dès l'entrée du lieu.

Problème récurrent

Si l'action semble extrême, c'est que la population de Harpur Hill est à bout. Depuis plus d'une décennie, la carrière désaffectée attire les touristes et les problèmes, relève The Independent.

Barbecues dangereux, déchets laissés sur place, consommation de drogue: les personnes qui se rendent au lac troublent la vie paisible des résident·es du petit village.

Les habitant·es, qui ont rebaptisé l'endroit «la lagune de caca», ont justifié leur geste en expliquant «qu'une énorme quantité de visiteurs» se rendaient actuellement sur l'ancienne carrière et qu'une rave illégale y était prévue.

En mai dernier, un colorant noir avait déjà été déversé dans le bassin pour le rendre moins attrayant, visiblement sans succès. Nul doute que l'odeur de fumier connaîtra une plus grande réussite.

Newsletters

Donald Trump va-t-il perdre le vote ouvrier?

Donald Trump va-t-il perdre le vote ouvrier?

Artisan de la victoire de Donald Trump en 2016, l'électorat ouvrier de la région des Grands Lacs menace maintenant de le priver d'un second mandat. Entre réindustrialisation manquée et ravages de la pandémie, la Rust Belt va-t-elle rebasculer démocrate?

«Trump et l'enquête russe», un épisode majeur de sa présidence en BD

«Trump et l'enquête russe», un épisode majeur de sa présidence en BD

L'enquête russe débute en octobre 2016, un mois avant l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. À l'époque, une note du renseignement américain relate des soupçons d'ingérence de la Russie dans la campagne électorale américaine....

Élu, Joe Biden poursuivra-t-il la guerre commerciale contre l'Europe?

Élu, Joe Biden poursuivra-t-il la guerre commerciale contre l'Europe?

Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, Donald Trump s'est lancé dans plusieurs guerres commerciales. Avec la Chine, certes, mais aussi avec l'Europe. Après quatre années de mandat, il est temps de se demander où en sont les relations économiques...

Newsletters